Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Twitter LinkedIn YouTube Facebook

Profil du titulaire de la chaire

Cedric L. Briens

Cedric L. Briens

Département de génie chimique et biochimique
Western University

Titre de la chaire

Titre de la chaire : Chaire de recherche industrielle CRSNG-Syncrude-ExxonMobil en technologies de cokéfaction fluide

Programme de la chaire

Programme de professeurs-chercheurs industriels

Rôle

Titulaire principal de la chaire depuis 2013

Sommaire

Le Canada recèle d'abondantes réserves de pétrole lourd, comme le bitume extrait des sables bitumineux. À l'échelle mondiale, les réserves de pétrole lourd théoriquement exploitables excèdent aujourd'hui les réserves de pétrole ordinaire. D'ailleurs, le pétrole lourd constitue une part considérable de nombreux types de pétrole brut ordinaire. Afin de transformer le pétrole lourd en produits propres et utiles, comme l'essence, le kérosène, le diesel et les charges d'alimentation de l'industrie pétrochimique, il faut le valoriser.

Le Fluid CokingMC (cokéfaction fluide) est l'un des procédés de valorisation les plus avancés. Il consiste à pulvériser le pétrole lourd dans un lit fluidisé de particules de coke très chaudes, où la chaleur décompose les longues chaînes d'hydrocarbure en fragments utiles. Ces fragments forment un pétrole brut synthétique qui peut alors être traité dans les raffineries ordinaires. ExxonMobil a d'ailleurs recours à la cokéfaction fluide dans nombre de ses raffineries, tandis que la Compagnie Pétrolière Impériale emploie des unités de cokéfaction fluide à sa raffinerie de Sarnia et Syncrude Canada, à son usine de valorisation de Fort McMurray. En fait, de 15 à 20 pour cent de la production de pétrole lourd au Canada est traitée dans des unités de cokéfaction fluide.

La vision qui sous tend le programme de recherche de la chaire et que partagent Syncrude Canada et ExxonMobil est d'améliorer les unités de cokéfaction fluide grâce à une meilleure compréhension du procédé et au développement de nouvelles technologies. Les objectifs concrets sont d'augmenter l'exploitabilité des unités de cokéfaction fluide et leur production de liquide, de même que de réduire l'empreinte écologique de la valorisation du pétrole lourd.

Le titulaire de la chaire est Cedric L. Briens, directeur de la recherche et développement à l'Institute for Chemical and Fuels from Alternative Resources, institut qu'il a fondé avec Franco Berruti et d'autres collègues de la Western University. Il est également directeur scientifique du réseau Lignoworks. M. Briens possède plus de 25 années d'expérience dans les milieux universitaire et industriel. Ses domaines d'expertise sont la fluidisation et les procédés faisant appel aux particules, qu'il applique, par exemple, en vue de mettre au point une nouvelle technologie de réacteur pour la transformation de la biomasse et du pétrole lourd en produits utiles. Dans le cadre de projets antérieurs, M. Briens a surveillé des procédés industriels, comme les lits fluidisés à haute et à basse pression, les lignes de transport pneumatique et le séchage des solides, et étudié l'attrition des particules solides dans les lits fluidisés, l'atténuation des effets électrostatiques et l'optimisation de mélangeurs de solides, de cyclones séparateurs et de filtres.

Partenaires

  • Syncrude Canada Ltd.
  • ExxonMobil Research and Engineering Company

Coordonnées

Département de génie chimique et biochimique
Western University
1151, rue Richmond, bureau 3
London (Ontario)
N6A 5B9

Tél. : 519-661-2111, poste 88865
Courriel : cbriens@uwo.ca

Site Web :
Le lien suivant vous amène à un autre site Web http://icfar.ca