Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Twitter LinkedIn YouTube Facebook

Profil du titulaire de la chaire

Michael Duncan

Michael Duncan


Niagara College

Titre de la chaire

Chaire de recherche industrielle dans les collèges du CRSNG en technologies d’agriculture de précision et d’environnement

Programme de la chaire

Chaire de recherche industrielle dans les collèges

Rôle

Titulaire depuis 2012

Sommaire

Depuis quelques décennies, des projets de recherche révèlent les promesses et les avantages éventuels de l’agriculture de précision : meilleurs aliments, rendement cultural plus élevé et amélioration de la gestion de l’environnement, tout cela avec une réduction simultanée des coûts. Bien que ces projets aient donné un aperçu des composants d’une éventuelle infrastructure globale pour l’agriculture de précision, ils n’ont pas encore permis d’en avoir un portrait cohérent.

Depuis six ans, M. Duncan travaille avec des partenaires du gouvernement, du secteur privé et d’entreprises technologiques pour élaborer un système qui aidera les agriculteurs à adopter l’agriculture de précision. La tâche d’assembler ce système et de le rendre utilisable est nécessairement multidisciplinaire : elle exige des compétences qui vont de la télédétection à la programmation pour créer des interfaces utilisateur efficaces. M. Duncan a donné à son nouveau système le nom de PrAgMatic – la forme abrégée de Precision Agriculture autoMatic (agriculture de précision automatique). Il veut ainsi exprimer l’idée qu’au bout du compte, ce système contiendra des données agricoles pertinentes, les convertira en information opportune et utile aux agriculteurs et transmettra cette information à l’aide des moyens technologiques les plus appropriés.

Les deux principaux facteurs qui permettent de déterminer la santé d’une culture et son rendement éventuel et réel sont la température et la variabilité ferme champ. Pour obtenir le portrait des facteurs météorologiques qui influent sur les cultures, il est possible de combiner des sources de données régionales et des réseaux de capteurs installés dans les champs. D’autres produits météorologiques, comme les prévisions ponctuelles, les prévisions de champ et les estimations de l’accumulation des précipitations, peuvent être facilement obtenus à l’aide de ressources gratuites telles que les données radar locales, puis utilisés pour élaborer des modèles d’hydrologie et de croissance culturale. IBM Canada, le partenaire technologique de M. Duncan, aide l’équipe du chercheur à utiliser les séries chronologiques de la température qui proviennent des capteurs installés dans les champs pour créer des systèmes d’alerte rapide en cas d’événements météorologiques extrêmes comme le gel.

La littérature contient de nombreuses preuves du lien qui existe entre la topographie ou la variabilité du champ et le rendement cultural et qui peut être utilisé pour définir ce que l’on appelle souvent les « zones de gestion ». Au cours des dix dernières années, deux partenaires agricoles de M. Duncan suivent et utilisent les zones de gestion, ce qui leur a été très profitable. En collaboration avec ces partenaires et le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (MAAARO), M. Duncan crée des outils et des méthodes pour trouver et cartographier les zones de gestion à l’aide de données qui proviennent d’une gamme de sources, allant de photographies, aux radars optiques installés sur des véhicules aériens sans pilote et aux capteurs multispectraux. En outre, son équipe travaille avec un partenaire agricole particulier pour élaborer un système logiciel qui, à l’aide de ces zones de gestion, pourra optimiser les intrants requis pour la production agricole, comme les fertilisants, afin de réduire les coûts et de limiter les effets environnementaux.

M. Duncan participe à des projets de recherche dans les collèges depuis 2002. Il a été l’un des premiers titulaires d’une subvention du Fonds ontarien pour l’innovation (FOI) destinée aux collèges. Il a aussi reçu l’une des six subventions attribuées dans l’ensemble du Canada pour réaliser des projets pilotes dans le cadre du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC), qui ont mené à la création d’un fonds de subventions d’ICC. Il a ensuite reçu l’une des premières subventions d’ICC complète en 2009. Enfin, il a reçu le ORION Discovery Award pour son système PrAgMatic, qui est au cœur de ses travaux de recherche depuis six ans.

Partenaires

  • Yellow Gold Farms Ltd.
  • Aginfosys Inc.
  • Village Harvest
  • Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario (section de l’environnement)
  • IBM Canada Ltd.
  • EarthGen International Ltd.
  • Coyote's Run Estate Winery
  • Hillebrand Estate Winery

Coordonnées

Niagara College
135 Taylor Rd.
Niagara-on-the-Lake (Ontario)
L0S 1J0

Tél. : 905-641-2252, poste 4273
Téléc. : 905-988-4308
Courriel : mduncan@niagaracollege.ca

Site Web :
Le lien suivant vous amène à un autre site Web http://www.niagaracollege.ca/research