Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Qualité du son

Compression vocale avancée

Le 6 mai 2009 – La distorsion sonore et la friture qui caractérisent les téléphones cellulaires pourraient être relayées aux oubliettes grâce à une nouvelle technologie canadienne qui fait son entrée sur le marché. Les applications en compression vocale avancée développées à l’Université de Sherbrooke ont haussé la barre de la qualité audio des téléphones cellulaires et élimineront les signaux audio de faible qualité.

Le professeur Roch Lefebvre, de la Faculté de génie de l’Université de Sherbrooke, dirige une équipe de chercheurs qui a créé l’algorithme de compression de la parole adaptatif multidébit à large bande (Adaptive Multi-Rate Wideband [AMR-WB]), lequel a été normalisé en 2001. Depuis, cet algorithme avancé de codage de la parole est devenu la norme mondiale en matière de qualité audio pour les téléphones cellulaires, et l’on s’attend à ce qu’il soit déployé par plusieurs fournisseurs de services au cours des prochains mois.

Il s’agit là de la dernière d’une longue série de réussites en télécommunications qui ont été attribuées aux chercheurs de l’Université de Sherbrooke au cours des vingt dernières années. La nouvelle technologie hausse la qualité sonore des téléphones cellulaires au niveau le plus élevé encore jamais atteint et permet d’obtenir une qualité semblable à celle de la radio FM. Cette amélioration est due en partie à ce que la technologie faisant appel à l’AMR-WB englobe une gamme de fréquences audio beaucoup plus large que celle qui fait actuellement la norme en téléphonie. Au lieu de reproduire une largeur de bande de 300 à 3 400 Hz, la nouvelle technologie permettra aux utilisateurs de cellulaires d’entendre des sons dans la gamme de 50 à  000 Hz qui comprend la majeure partie des signaux vocaux.

« Cette technologie amènera un changement très important, mentionne M. Lefebvre. Elle équivaudra à passer de la télévision en noir et blanc à la télévision couleur » et offrira aux utilisateurs une expérience qui ressemblera de près à celle des communications face à face.

Selon le Groupe de recherche sur la parole et l’audio (GRPA), si l’on utilise cette technologie pour créer des téléphones haute définition, elle pourrait susciter une révolution mondiale des communications. Au cours des 20 dernières années, le GRPA a développé des technologies qui ont été intégrées dans plus de 15 nouvelles normes mondiales en compression audio. Ces technologies ont donné lieu à la création de plusieurs entreprises, à des dizaines d’inventions et à la présentation de centaines de demandes de brevets.