Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Un robot qui nage

Avec toutes ses six pattes

Le 30 juin 2010 – La semaine dernière, l'attention du monde entier était tournée vers Toronto où se sont déroulés les sommets du G8 et du G20. Ces événements ont offert une occasion sans précédent de faire valoir des réalisations canadiennes. Pour mettre en valeur l'économie de haute technologie du pays, le gouvernement du Canada a invité un groupe restreint d'innovateurs qui comptait notamment une équipe de chercheurs en robotique de l'Université McGill dirigée par Gregory Dudek.

Accompagné de Junaed Sattar et d'Anqi Xu, tous deux étudiants au doctorat, M. Dudek a présenté les prouesses d'AQUA2, un robot unique au monde.

AQUA2, qui a six pattes, peut faire ce qu'aucun autre robot ne peut faire, c'est-à-dire marcher sur la terre ferme, nager en surface et plonger afin de marcher au fond de l'eau. Alors que d'autres robots se servent de propulseurs, AQUA2 nage à l'aide de ses pattes. Divers capteurs lui permettent de déterminer sa position et de se déplacer.

Il y a eu plusieurs versions d'AQUA2, chaque version étant plus compacte et plus polyvalente que la précédente. Du matériel électronique spécialisé permet à AQUA2 de recueillir et de transmettre des données à haute vitesse.

« J'étais ravi de pouvoir présenter mon travail aux journalistes du monde entier, a déclaré M. Dudek. Le robot pourrait avoir de nombreuses applications dans des secteurs de croissance, comme la protection de l'environnement, la gestion des infrastructures et même la sécurité. Je suis vraiment content que les journalistes veuillent en savoir plus sur les travaux de commercialisation de la recherche que nous faisons à l'Université McGill. »

« Il est possible aussi de diriger le robot, même sous l'eau, grâce à une interface qui détecte les mouvements, ce qui le rend très facile à utiliser », a précisé M. Sattar.

« Les gens raffolent des robots », a ajouté M. Xu.

Outre la création de robots amphibies et sous-marins, les travaux de M. Dudek sont axés sur les capteurs pour les robots et visent à apporter des solutions au problème complexe que pose la création d'un robot capable de se situer dans son environnement afin qu'il puisse contourner des obstacles et repérer des objets intéressants.