Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Tester les métaux

Meilleurs procédés, meilleurs produits

Un centre de recherche de l'Université McGill est devenu le « centre-ressource » de choix des sociétés internationales de traitement des métaux qui cherchent à améliorer la qualité de leurs produits.

Testing their Metal

The McGill Metals Processing Centre (MMPC) has developed new ways to process and produce advanced metallurgical materials since its formation in 1990. Led by Director Roderick Guthrie and Research Manager Mihaiela Isac, the MMPC has partnered with some 20 industry leaders, notably Hatch, Novelis, Heraeus Electro-Nite and QIT Fer, and Titane/Rio Tinto.

Depuis sa création en 1990, le McGill Metals Processing Centre (MMPC) a élaboré de nouvelles façons de traiter et de produire des matériaux métallurgiques de pointe. Dirigé par Roderick Guthrie, directeur, et Mihaiela Isac, gestionnaire de la recherche, le MMPC compte parmi ses partenaires quelque 20 chefs de file de l'industrie, notamment Hatch, Novelis, Heraeus Electro-Nite, ainsi que QIT-Fer et Titane, une filiale de Rio Tinto.

Pour ses précieuses contributions et le modèle de partenariat université-industrie qu'il représente, le MMPC a reçu le prix Leo-Derikx de 2010 du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG).

Les chercheurs et les étudiants qui utilisent les installations les plus perfectionnées du MMPC mettent l'accent sur la recherche qui fait progresser le traitement, la production et la caractérisation durables de matériaux perfectionnés utilisés par les industries des métaux ferreux et légers.

Les sociétés partenaires appuient la recherche en partageant les ressources et l'information. En retour, elles profitent de programmes de recherche fondamentale et appliquée de haut niveau, et sont les premières à connaître les percées industrielles de pointe.

Parmi ses nombreuses réalisations, le MMPC a élaboré la technique d'analyseur de propreté des métaux liquides, qui mesure les impuretés dans les métaux liquides. Cette technique a été adoptée par les alumineries du monde entier pour garantir la qualité des métaux fondus. Elle permet aux producteurs d'aluminium de répondre aux exigences rigoureuses des fabricants qui achètent leurs produits. Cette garantie de qualité est primordiale, car un temps d'arrêt dans une chaîne de fabrication peut être très coûteux.

Le MMPC offre également une expérience de formation unique aux étudiants, qui acquièrent des compétences, de l'expérience et de l'expertise qui leur permettent d'exceller dans le monde concurrentiel des affaires ou de poursuivre des carrières dans le milieu universitaire.

Le MMPC continue de faire du Canada un pays qui abrite des chercheurs à l'avant-garde de l'industrie dans le domaine du traitement métallurgique, et il établit ainsi l'assise de la croissance future des industries de l'acier et des métaux légers qui fournissent des milliards de dollars chaque année à l'économie du pays.