Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

La voie à suivre

Des progrès en matière de sécurité routière

Les enfants se chamaillent sur la banquette arrière. Quelqu'un renverse son jus sur le plancher. Le conducteur tente tant bien que mal de se concentrer sur la route, mais, avec toute cette agitation, son véhicule dévie dans l'autre voie. Un coup de klaxon tonitruant l'avise qu'un véhicule s'en vient dans le sens inverse, et un accident est évité de justesse. Cette situation n'a rien de rassurant pour le commun des conducteurs.

Robert Laganière, professeur en génie à l'Université d'Ottawa, cherche de meilleures façons d'avertir les conducteurs des dangers imminents et de prévenir ces situations périlleuses. Ses travaux visent à accroître la vigilance sur la route au moyen de caméras et d'outils d'intelligence artificielle à la fine pointe.

« Les dispositifs de sécurité se sont révélés hautement commercialisables pour les constructeurs d'automobiles. Le principal défi technologique est de développer des algorithmes d'apprentissage automatique améliorés, capables de traiter l'information visuelle en temps réel – soit à la vitesse d'un véhicule en mouvement – pour permettre la reconnaissance des objets et l'émission d'alertes exactes », explique M. Laganière.

Ces algorithmes, un ensemble de règles auxquelles les ordinateurs se rapportent lorsqu'ils traitent de nouvelles données, sont téléchargés dans une puce de microprocesseur, qui est installée dans le véhicule et connectée aux systèmes d'alerte de bord. M. Laganière travaille avec une entreprise privée pour créer des applications commercialisables de la recherche qu'il a menée avec son équipe du laboratoire VIVA spécialisée dans le traitement vidéo et la vision par ordinateur.

Grâce à une subvention d'engagement partenarial du CRSNG qui encourage ce type de collaboration, M. Laganière s'est associé à CogniVue Corporation, fabricant d'une technologie qui accroît la vigilance des conducteurs. L'expertise de M. Laganière et de son équipe a aidé l'entreprise à améliorer son logiciel. La technologie qui permet de détecter les voies de circulation est déjà intégrée à certaines caméras de bord. Cependant, M. Laganière cherche à la rendre plus fiable, tout particulièrement dans des conditions météorologiques difficiles, comme en hiver au Canada.

« Grâce à ce travail de collaboration avec M. Laganière et son équipe, CogniVue Corporation a pu amasser des connaissances approfondies sur les algorithmes de vision par ordinateur destinés aux systèmes de sécurité routière. La coopération entre ces éminents chercheurs et notre équipe spécialisée dans les logiciels intégrés a contribué à accélérer le développement de ces systèmes de vision pour automobiles », souligne Luc Martel, directeur du développement des nouvelles technologies à CogniVue Corporation.

Compte tenu du potentiel que recèlent ces technologies, les partenaires prévoient poursuivre leur collaboration lorsque la subvention aura pris fin. M. Laganière envisage un certain nombre d'applications, par exemple des caméras qui ont la capacité de détecter si un conducteur suit le véhicule d'en avant de trop près. Ces caméras pourraient être utilisées pour lire et afficher les panneaux de signalisation routière. Des caméras installées à l'arrière du véhicule – que de nombreux nouveaux modèles possèdent déjà – pourraient avertir le conducteur qu'il est sur le point de heurter un objet.

« Il est même possible de pointer une caméra sur le conducteur, puis de développer des algorithmes qui reconnaîtraient des signes de fatigue chez celui-ci. Cette collaboration nous a permis d'apprendre à nous connaître dans le cadre d'un premier projet de recherche et de constater le potentiel exceptionnel de commercialisation que comportent les travaux de recherche effectués en laboratoire », ajoute M. Laganière.