Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Un investissement du gouvernement du Canada vise à améliorer la prévision des crues et la fabrication écologique

De nouveaux réseaux de recherche dirigés par la McMaster University et la University of Toronto contribueront à créer des emplois et à améliorer la qualité de vie des Canadiens

Le 28 novembre 2014 – Hamilton (Ontario)

Deux nouveaux réseaux recevront un appui important du gouvernement du Canada afin d’élaborer des systèmes de prévision des crues et des technologies de fabrication écologiques.

David Sweet, député d’Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale, a annoncé, au nom de l’honorable Ed Holder, ministre d’État (Sciences et Technologie), à la McMaster University le financement de ces deux réseaux. La McMaster University recevra un appui financier pour son réseau FloodNet qui élabore des systèmes d’alerte afin d’aider à protéger les Canadiens des effets dévastateurs des inondations.

Par ailleurs, la University of Toronto recevra un appui financier pour le Industrial Biocatalysis Network. Ce réseau vise à trouver de nouvelles façons d’utiliser les enzymes afin de produire des produits chimiques, des plastiques et d’autres produits plus respectueux de l’environnement.

Ces investissements sont le résultat du plus récent concours des subventions de réseaux stratégiques, qui sont administrées par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Ces subventions permettent à des chercheurs de travailler avec des entreprises sur des projets à long terme dans des domaines d’importance pour les Canadiens.

Les faits en bref

  • La McMaster University recevra cinq millions de dollars sur cinq ans pour appuyer le réseau FloodNet. À l’heure actuelle, il n’existe aucun système d’alerte des crues au Canada. Afin de combler cette lacune, le chercheur principal du réseau FloodNet, Paulin Coulibaly, travaillera avec la University of Guelph, l’Université Laval, l’Université du Manitoba, l’Université de Moncton, l’Université du Nouveau-Brunswick, la University of Saskatchewan, Trent University, la University of Waterloo et la University of Western Ontario dans le but d’élaborer des systèmes de prévision des crues.

  • Les autres partenaires du réseau sont notamment AeroScribe Consulting, l’Institut pour les tuyaux de tôle ondulée, Credit Valley Conservation, Deltares USA Inc., DHI Canada, Hydro-Québec, Manitoba Hydro, Ontario Climate Consortium et Ontario Power Generation Inc.

  • La University of Toronto recevra cinq millions de dollars afin de mettre sur pied, de concert avec l’Université Concordia et la University of British Columbia, le Industrial Biocatalysis Network, dirigé par Elizabeth Edwards. Les autres partenaires du réseau sont notamment CanSyn Chem Corp, DuPont Canada Inc., Elanco Animal Health – une division de Eli Lilly and Company, Lallemand Inc., Monaghan Biosciences Ltd. et Suncor Énergie Inc. Les découvertes du réseau favoriseront la croissance du nouveau secteur des produits chimiques et des matériaux d’origine biologique.

  • Les subventions de réseaux stratégiques du CRSNG appuient des projets de recherche multidisciplinaire de grande envergure qui exigent une collaboration entre des chercheurs universitaires, des organismes et des entreprises de toutes les régions du Canada en vue de relever des défis propres à une industrie au cours des dix prochaines années.

Citations

« La McMaster University est au premier plan de nombreuses innovations. Le réseau sur la prévision des crues pour lequel on annonce l’appui aujourd’hui en est un excellent exemple. Il se penchera sur la question des crues des rivières au Canada tout en stimulant l’innovation, une formule gagnante pour la croissance économique soutenue. C’est grâce à des initiatives comme celles-là que le Canada peut traduire les connaissances en applications pratiques pour améliorer la richesse, le mieux-être et le bien-être. »
– David Sweet, député d’Ancaster-Dundas-Flamborough-Westdale

« Les subventions de réseaux stratégiques favorisent le genre de collaborations qui permettent aux étudiants, aux chercheurs chevronnés, aux entreprises et à d’autres de travailler ensemble sur des projets de découverte et d’innovation qui produiront rapidement des retombées. Les percées transformatrices découlant de ces collaborations aident à cerner les enjeux de recherche importants et à fournir des solutions à certains des défis les plus importants auxquels fait face la société. »
– B. Mario Pinto, président du CRSNG

Produits connexes

Liens connexes

Contacts

Scott French
Directeur des communications et des affaires parlementaires
Cabinet du ministre d’État (Sciences et Technologie)
Tél. : 343-291-2700

Martin Leroux
Agent des relations avec les médias et des affaires publiques
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Tél. : 613-943-7618
Courriel : media@nserc-crsng.gc.ca

Le CRSNG est un organisme fédéral qui aide à faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs. Il appuie près de 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à quelque 12 000 professeurs chaque année et favorise l’innovation en incitant plus de 2 400 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer.