Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Lauréats des principaux prix du CRSNG

Chaque année, le CRSNG rend hommage aux meilleurs chercheurs qu’il appuie en sciences naturelles et en génie afin de souligner leurs nombreuses réalisations qui témoignent du talent en recherche et en innovation qui se développe dans les universités canadiennes. Les lauréats représentent l’ensemble des chercheurs de talent du pays, des étudiants en début de carrière jusqu’aux chercheurs chevronnés, qui font des découvertes reconnues à l’échelle internationale.
Prix d'études supérieures André-Hamer
Lauréats actuels Afnan Azizi Université d’Ottawa
Dylan Breitkreutz University of Alberta
Jean-Philippe MacLean University of Waterloo
Christopher M. van Bommel University of Victoria
Michael Lifshitz Université McGill

Renseignements

Les Prix d'études supérieures André-Hamer du CRSNG sont décernés aux quatre meilleurs candidats au concours de bourses d'études supérieures du CRSNG au niveau de la maîtrise et au meilleur candidat au concours de bourses d'études supérieures du Canada Vanier du CRSNG au niveau du doctorat. Les prix ont été établis par Arthur McDonald, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2003, en mémoire d'André Hamer, un jeune chercheur très prometteur qui est décédé en 2003.

Valeur : Chacun des cinq lauréats reçoit 10 000 $ en plus de sa bourse.

Prix postdoctoral Howard-Alper du CRSNG
Lauréat actuel Marinus T. J. van Loenhout University of British Columbia

Renseignements

Le Prix postdoctoral Howard-Alper du CRSNG est décerné au candidat qui s'est le mieux classé au concours de bourses postdoctorales Banting du CRSNG. Le prix reconnaît l'excellence universitaire, les contributions actuelles et éventuelles à la recherche, ainsi que l'entregent, les habiletés en communication et les compétences en matière de leadership du candidat. Le prix a été établi par Howard Alper, lauréat de la Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2000.

Valeur : En plus de sa bourse postdoctorale Banting, le lauréat reçoit un prix de 20 000 $.

Bourses commémoratives E.W.R. Steacie
Lauréats actuels Ehab Abouheif Université McGill
Aashish Clerk Université McGill
Kevin Leyton-Brown University of British Columbia
Milica Radisic University of Toronto
Federico Rosei Institut national de la recherche scientifique, Université du Québec
Zhou Wang University of Waterloo

Renseignements

Hommage à ceux et celles qui façonnent
notre avenir

Les Bourses commémoratives E.W.R. Steacie du CRSNG sont accordées en mémoire d'Edgar William Richard Steacie, chimiste et chef de file en recherche qui a contribué largement au développement des sciences au Canada pendant et immédiatement après la Deuxième Guerre mondiale.

M. Steacie croyait que les jeunes scientifiques constituent un important atout national et qu'ils doivent avoir l'occasion de développer leurs idées. Par sa philosophie, il a cultivé le talent canadien et attiré au Canada de nombreux scientifiques d'avenir. Sa philosophie se résumait comme suit :

  • la recherche fondamentale est absolument nécessaire à l'avancement de la science;
  • le chercheur constitue l'élément clé de la recherche et ses idées sont à la base des progrès scientifiques;
  • la science ne connaît pas de frontières;
  • une liberté totale d'action est indispensable à la créativité.

Grâce aux Bourses Steacie, les idées de M. Steacie se perpétuent. Les bourses sont accordées en vue de favoriser l'avancement de la carrière de membres du corps professoral exceptionnels et prometteurs, qui jouissent d'une grande renommée internationale pour leurs travaux de recherche novateurs.

Le prix

Chaque année, le CRSNG accorde jusqu'à six Bourses Steacie pour une période de deux ans. Les lauréats sont dégagés de toute charge administrative ou d'enseignement, leur permettant ainsi de consacrer tout leur temps et leurs efforts à la recherche. Les bourses sont valides dans les universités canadiennes ou instituts de recherche affiliés.

Habituellement, la bourse comprend une contribution annuelle de 90 000 $ versée à l'université au titre du salaire du boursier. En vertu de l'entente relative à la bourse, l'université est censée assumer les coûts inhérents à l'embauche d'un remplaçant pour exécuter les tâches professorales et administratives du boursier ou pour améliorer le cadre de la recherche au sein du département de ce dernier. Si le boursier est titulaire d'un autre octroi du gouvernement fédéral doté d'une composante salariale, comme un octroi du Programme des chaires de recherche du Canada (CRC), du Programme d'appui aux professeurs universitaires (APU) ou du Programme de professeurs-chercheurs industriels (PCI), le CRSNG versera à l'université une contribution réduite de 30 000 $ par année aux fins susmentionnées.

En raison du prestige que confère la bourse et du fait qu'ils se consacrent entièrement à la recherche, les boursiers reçoivent également une subvention de recherche de 250 000 $ et seront invités à présenter une demande au Programme de subventions d'outils et d'instruments de recherche pour l'achat d'appareils nécessaires à la réalisation des recherches menées grâce à la Bourse Steacie.

La Fondation E.W.R. Steacie, une fondation privée qui se consacre à l'avancement des sciences et du génie au Canada, administre un Le lien suivant vous amène à un autre site Web prix distinct mais semblable à la Bourse Steacie du CRSNG. Ce prix porte également le nom du scientifique.

Prix Synergie pour l'innovation
Lauréats actuels Trevor Pitcher, Nicholas Bernier, Brian Dixon, Daniel Heath, Dennis M. Higgs, Bryan Neff, Mark Shrimpton Catégorie 1 : Petites et moyennes entreprises
Sylvain Moineau Catégorie 2 : Grandes entreprises
John McPhee Catégorie 3 : Deux entreprises ou plus

Renseignements

L’innovation mène au succès dans la nouvelle économie mondiale. En 1995, le CRSNG a créé les prix Synergie pour l’innovation dans le but de reconnaître les partenariats en recherche et développement en sciences naturelles et en génie entre les universités et l’industrie. Depuis leur création, ces prix ont souligné les plus remarquables réalisations en sciences naturelles et en génie issues de la collaboration entre les universités et l’industrie.

En travaillant ensemble, les entreprises et les universités lauréates ont prouvé que les partenariats efficaces servent de fondement aux réalisations. Leur succès a enrichi les programmes de formation et de recherche des universités canadiennes tout en apportant des avantages concrets aux Canadiens.

Les universités lauréates reçoivent chacune une subvention de recherche de 200 000 $ du CRSNG. Chaque partenaire industriel reçoit la prestigieuse sculpture des prix Synergie et ont la possibilité d’embaucher un titulaire d’une bourse postdoctorale de R et D industrielle du CRSNG pour deux ans (le CRSNG assume les coûts liés à la partie industrielle du salaire du titulaire de la bourse).

Les prix Synergie pour l’innovation mettent en valeur l’innovation et les avantages de la mise en commun des ressources visant à tirer le meilleur parti de l’ingéniosité des Canadiens. Les prix sont décernés en fonction des critères suivants :

  • le partenariat;
  • l’utilisation efficace des ressources;
  • les avantages réels;
  • pour le prix Leo-Derikx seulement : le modèle innovateur.

Catégories

Les prix Synergie sont décernés dans quatre catégories :

  • Petites et moyennes entreprises : un partenariat avec une seule entreprise industrielle employant 500 personnes ou moins;
  • Grandes entreprises : un partenariat avec une seule entreprise industrielle employant plus de 500 personnes;
  • Deux entreprises ou plus : un partenariat avec deux entreprise industrielles ou plus de toute taille;
  • Prix Leo-Derikx : un modèle innovateur de partenariat de longue date en R et D préconcurrentielle entre l’université et l’industrie, dont le résultat a été de rehausser le bien-être général de l’industrie.

Pendant une vingtaine d’années, Leo Derikx a été le maître d’œuvre de l’établissement et du développement de partenariats universités-industrie au Canada. C’est lui qui, en qualité de directeur général des Programmes de partenariats de recherche du CRSNG, a contribué à la création des prix Synergie. Lorsque Leo Derikx a pris sa retraite en 1999, on a nommé en son honneur le prix créé pour récompenser les modèles innovateurs de partenariats à long terme au stade préconcurrentiel de la R et D.

Prix Brockhouse du Canada pour la recherche interdisciplinaire en sciences et en génie
Lauréat actuel Jules Blais
John P. Smol

Renseignements

Récompenser l'excellence en recherche au moyen d'une subvention d'équipe de 250 000 $

Le CRSNG est fier d'offrir un prix de recherche interdisciplinaire qui rend hommage à l'excellence dans l'accomplissement de travaux de recherche du type de celle qui a inspiré le regretté Bertram N. Brockhouse et dont il a donné l'exemple au cours de sa carrière.

Le Prix Brockhouse du Canada pour la recherche interdisciplinaire en sciences et en génie vise à reconnaître les réalisations d'excellentes équipes de chercheurs canadiens provenant de différentes disciplines, qui ont uni leur expertise et leurs efforts pour apporter une contribution exceptionnelle à l'échelle internationale dans les domaines des sciences naturelles ou du génie au cours des six dernières années.

Le concours du Prix Brockhouse du Canada a lieu tous les ans. Il appuie la vision de M. Brockhouse du travail d'équipe et de la collaboration interdisciplinaires en recherche au Canada et rend hommage à l'excellence dont il a donné l'exemple au cours de sa carrière. Le prix, assorti d'une subvention de 250 000 $ pour l'équipe lauréate, peut servir à couvrir les coûts directs de la recherche universitaire ou à améliorer les installations de recherche. La subvention peut être payée en un ou plusieurs versements (cinq au plus), selon les besoins de l'équipe. Le comité de sélection pourrait également recommander que le prix ne soit pas décerné si aucune candidature parmi celles qui ont été présentées au cours d'une année donnée n'est jugée exceptionnelle.

Scientifique canadien, M. Brockhouse a été colauréat du prix Nobel de physique de 1994 « pour [selon le Comité Nobel de physique] ses contributions d'avant garde au développement des techniques de diffusion des neutrons pour l'étude de la matière condensée » et plus particulièrement « pour le développement de la spectroscopie neutronique », qui ont révolutionné la capacité des scientifiques à étudier la dynamique des atomes. De plus, la passion pour son travail dont a fait preuve M. Brockhouse tout au long de sa carrière a inspiré de jeunes chercheurs à entreprendre une carrière en recherche.

Prix John-C.-Polanyi du CRSNG
Lauréat actuel Équipe ALPHA-Canada

Renseignements

Le Prix John-C.-Polanyi du CRSNG a été créé en 2006 pour rendre hommage à un chercheur ou à une équipe de chercheurs dont les travaux menés au Canada sont à l'origine d'une percée remarquable réalisée récemment dans un des domaines des sciences naturelles ou du génie qu'appuie le CRSNG. La recherche qui est à l'origine de la percée pour laquelle la personne ou l'équipe est mise en candidature doit avoir été appuyée au moins partiellement par le CRSNG. Les chercheurs mis en candidature peuvent en être à n'importe quel stade de leur carrière.

Le prix décerné à la personne ou à l'équipe lauréate consiste notamment en une subvention de recherche de 250 000 $. La date limite de mise en candidature est le 1er mars 2011.

Le prix a été créé pour rendre hommage à l'excellence en recherche que M. John C. Polanyi continue de personnifier. M. Polanyi a remporté le prix Nobel de chimie en 1986. Le CRSNG est fier de décerner un prix de recherche qui porte son nom.

Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada
Lauréat actuel W. Ford Doolittle Dalhousie University

Renseignements

La Médaille d'or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada, le prix le plus prestigieux décerné par le CRSNG, couronne des contributions en recherche se distinguant par leur excellence et leur influence – deux grandes caractéristiques de l’illustre carrière de Gerhard Herzberg. Cette médaille est décernée annuellement à un chercheur dont les travaux menés au Canada ont grandement fait progresser le domaine des sciences naturelles ou du génie et se caractérisent par leur excellence et leur influence soutenues.

Les objectifs du CRSNG

Ce prix rend hommage à des scientifiques et à des ingénieurs canadiens des plus exceptionnels et vise à sensibiliser le grand public aux importantes contributions des meilleurs chercheurs canadiens à la science et à la technologie internationales ainsi qu'à améliorer la qualité de vie des Canadiens.

La Médaille Herzberg du CRSNG

Afin d'honorer la mémoire du Canadien Gerhard Herzberg, lauréat du Prix Nobel de chimie de 1971, le CRSNG lui a dédié son prix le plus prestigieux.

Outre la médaille, le lauréat recevra 1 million de dollars, qu'il pourra affecter à sa propre recherche universitaire ou encore destiner à des fins similaires, comme l'établissement de chaires portant son nom dans des universités canadiennes. La somme d'argent sera versée sur une période de cinq ans.

Si le lauréat est déjà titulaire d'une subvention à la découverte du CRSNG, le montant de la subvention pour chacune des cinq années sera augmenté pour atteindre 200 000 $. Si le montant de la subvention est supérieur à 150 000 $, un complément de 50 000 $ sera versé.

Le lauréat qui n'est pas titulaire d'une subvention à la découverte du CRSNG pourra affecter la totalité des 200 000 $ à des fins de recherche universitaire, comme la création de bourses.

Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire
Lauréat actuel Zhihui Yi École Polytechnique de Montréal

Renseignements

Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire","Le Prix de doctorat Gilles-Brassard du CRSNG pour la recherche interdisciplinaire est décerné à un titulaire d’une bourse d’études supérieures du Canada Vanier qui incarne parfaitement la recherche interdisciplinaire. La priorité sera accordée à un candidat qui prévoit poursuivre des études de doctorat à une université différente de celle où il a obtenu son plus récent diplôme. Le prix, d’une valeur de 10 000 $, a été créé en 2012 par Gilles Brassard, lauréat de la Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2009.

Les gens. La découverte. L'innovation.