Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Stimuler l’innovation, favoriser la diversité et éliminer les redondances

par B. Mario Pinto, président, CRSNG

."

Dernièrement, les discussions ont repris au sujet de la complexité et de la santé de l’écosystème de recherche et d’innovation au Canada. Une grande part de ce dialogue est axée sur des idées nouvelles en ce qui concerne la découverte et l’innovation et sur la manière dont les acteurs de l’ensemble du système peuvent collaborer.

Il faut abandonner le concept de la filière de l’innovation qui est un processus linéaire selon lequel la découverte et l’innovation sont des entités distinctes. L’écosystème de recherche et d’innovation d’aujourd’hui est plus collaboratif et moins linéaire que jamais. On peut concevoir la relation entre la découverte et l’innovation d’une manière plus productive : il s’agit d’une boucle simple qui comporte de nombreux points d’entrée et mécanismes de rétroaction. La circulation de l’information est bidirectionnelle. Divers acteurs participent au processus, mais leurs interventions sont harmonisées et ciblées.

Il faut aussi trouver de meilleurs moyens d’optimiser ce modèle afin d’accroître la participation des chercheurs et de l’industrie. Le système actuel ne favorise pas la diversité et l’égalité des chances pour les secteurs d’activité, les établissements postsecondaires, les genres et les cultures. La diversité accroît notre hardiesse – et même notre audace – dans la recherche axée sur la découverte, créant des occasions qui n’existeraient pas dans un contexte plus homogène. Le système actuel ne réussit pas à coordonner et à exploiter les ressources, l’expertise et les pratiques exemplaires qui pourraient aider les entreprises canadiennes à améliorer leur rendement en matière d’innovation.

La mobilisation complète nécessite un changement d’attitude : il faut être honnête et admettre qu’il y a des redondances afin de les éliminer et de profiter de la diversité de l’expertise pour innover. Il faut être axé sur les besoins des clients et, lorsqu’il s’agit de partenaires industriels, il faut établir une relation simple axée sur une seule question : Que voulez-vous faire? Le CRSNG s’est donné comme priorité de favoriser la mise en place d’un tel système au fur et à mesure qu’il progressera dans la mise en œuvre du nouveau Plan stratégique de 2020 du CRSNG.

Le CRSNG investit beaucoup pour que les chercheurs canadiens développent leurs idées et fassent des découvertes de pointe de calibre mondial. Il a élaboré des programmes pour faciliter l’établissement de liens étroits et de partenariats avec les entreprises afin que la recherche axée sur la découverte soit constamment reliée à l’industrie et aux débouchés commerciaux et qu’elle en soit enrichie. Fort de cette assise et à partir de cette plateforme qui donne une vue d’ensemble du milieu de la recherche et de l’innovation, c’est-à-dire les universités, les polytechniques, les collèges, les entreprises et les associations industrielles, le CRSNG souhaite jouer un rôle plus officiel de rassembleur de tous les acteurs et favoriser la diversité.

Si nous continuons de repousser les frontières de la recherche axée sur la découverte et si nous envisageons l’innovation dans une optique éclairée, je suis certain que l’écosystème de recherche et d’innovation au Canada deviendra très efficace et permettra aux entreprises canadiennes de jouer un rôle actif dans les chaînes de production mondiales et dans les échanges de biens et de services à valeur ajoutée. L’avenir commence maintenant.