Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

En quête de réponses

Les chercheurs veulent savoir comment le sol est affecté par les changements climatiques

Dans les entrailles de l’immeuble de recherche scientifique du campus Scarborough de la University of Toronto, la professeure Myrna Simpson utilise des techniques très perfectionnées pour observer ce qui advient de chacune des molécules dans le sol.

À l’aide d’échantillons provenant de différents sites forestiers des États-Unis, qui sont soumis à diverses manipulations écosystémiques, elle cherche à observer le devenir de la matière organique dans le sol au fur et à mesure que l’écosystème répond aux changements environnementaux.

Les travaux de recherche de Mme Simpson, qui pourraient contribuer à déterminer comment le sol et le cycle du carbone à l’échelle planétaire sont affectés par les changements climatiques, ont reçu un coup de pouce important grâce au Programme de suppléments d’accélération à la découverte.

« Le réchauffement climatique entraîne beaucoup d’incertitudes quant au déclin des stocks de carbone dans le sol, qui pourrait survenir en raison de l’activité accrue des bactéries et des champignons, explique Mme Simpson. Il est stimulant de poursuivre cette collaboration avec des chercheurs éminents qui s’intéressent à la façon dont le sol est affecté par les changements climatiques. »

Les travaux se dérouleront au Environnemental NMR Centre du campus Scarborough de la University of Toronto, une installation qui combine la chimie moléculaire et la science de l’environnement. Le Centre abrite les seuls spectromètres à résonance magnétique nucléaire du Canada utilisés pour la recherche scientifique sur l’environnement.

Source : This link will take you to another Web site Campus Scarborough de la University of Toronto (en anglais seulement)