Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Des chercheurs canadiens collaborent avec des homologues étrangers à des projets dans le domaine de la fabrication durable

Ottawa, le 3 octobre 2012 – Cinq chercheurs canadiens joignent leurs efforts à ceux d’homologues de pays du G8 pour collaborer à dix projets de recherche nouvellement financés axés sur des approches novatrices de l’utilisation durable des ressources en matériaux qui auront des retombées sur la fabrication.

Les projets de chercheurs de la University of British Columbia (UBC), de l’Université McGill et du Collège militaire royal du Canada (CMRC) seront appuyés à l’issue du deuxième concours de subventions de l’Initiative des conseils de recherche des pays du G8 sur le financement de la recherche multilatérale et du Belmont Forum.

L’annonce du financement a été faite aujourd’hui par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) et les conseils de recherche de la France, de l’Allemagne, du Japon, de la Russie, du Royaume-Uni et des États-Unis. (L’Italie, également pays du G8, n’a pas participé à cet appel de propositions.) Les chercheurs sont appuyés par leur organisme subventionnaire national respectif, et le montant total des subventions accordées à la suite de l’appel de propositions de cette année se chiffre à 10 millions de dollars sur trois ans. La part du CRSNG représente un peu plus de 1,3 million de dollars.

Les chercheurs canadiens suivants participent aux projets financés :

  • Gregory Smith, de la UBC, dont les travaux visent à concevoir des matériaux structuraux de construction en bambou;
  • Frank Zeman, du CMRC, dont les travaux visent à concevoir de nouveaux procédés pour minimiser les émissions qui se dégagent lors de la fabrication du ciment;
  • Pascal Hubert, de l’Université McGill, dont les travaux visent à mettre au point des procédés de fabrication durables qui contribueront à réduire considérablement les coûts des matériaux, de l’équipement et de l’énergie;
  • John A. Meech, de la UBC, dont les travaux visent à concevoir une nouvelle approche de la capture et de l’utilisation des métaux, ce qui contribuera à minimiser la problématique de l’épuisement des métaux;
  • Christopher Anderson, de la UBC, dont les travaux visent à maximiser la capacité naturelle des plantes de récupération des métaux précieux.

L’Initiative des conseils de recherche des pays du G8 sur le financement de la recherche multilatérale a été lancée en 2010 dans le but d’appuyer des projets de recherche axés sur des sujets d’importance mondiale qui nécessitent une approche multinationale. Dans le cadre de l’initiative, les chercheurs doivent collaborer avec au moins trois partenaires provenant de trois des pays participants.

Vous trouverez des renseignements plus détaillés sur les projets financés dans le site Web du CRSNG.

Le CRSNG est un organisme fédéral qui aide à faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs, au profit de tous les Canadiens. Il appuie quelque 30 000 étudiants de niveau postsecondaire et stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures. Le CRSNG fait la promotion de la découverte en offrant un appui financier à plus de 12 000 professeurs chaque année et favorise l’innovation en incitant environ 2 000 entreprises canadiennes à investir dans les projets de recherche des établissements postsecondaires et à y participer.

Pour en savoir plus (médias seulement), veuillez communiquer avec :

Martin Leroux
Agent des relations avec les médias et des affaires publiques
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Tél. : 613-943-7618
Courriel : media@nserc-crsng.gc.ca