Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Prix Défi innovation de 2007

Andrew Marble

Appareil d'imagerie par résonance magnétique de table
conçu à des fins de contrôle de la qualité et des procédés

Université du Nouveau-Brunswick


Andrew Marble, récent titulaire d'un doctorat en génie électrique et informatique de l'Université du Nouveau-Brunswick, a créé une approche conceptuelle novatrice pour le matériel à résonance magnétique, qui permet une applicabilité largement plus étendue des instruments à résonance magnétique servant au contrôle de la qualité dans l'industrie.

Cette innovation, qui a suscité un intérêt commercial considérable, s'applique aux aimants à résonance magnétique à face unique ou unilatérale. Auparavant, les aimants à résonance magnétique unilatérale étaient conçus par essais et erreurs pour des applications uniques. M. Marble a éliminé ce travail de devinette en appliquant des techniques d'inversion mathématique qui automatisent et accélèrent le processus de conception des aimants pour un large éventail d'utilisations.

Les travaux de recherche de M. Marble lui ont valu un deuxième prix de 5 000 $ au concours du prix Défi innovation du CRSNG de 2007. Ce prix rend hommage aux étudiants qui ont fait preuve d'esprit d'entreprise en trouvant des façons de traduire les résultats de leurs travaux de thèse en produits ou en processus au profit des Canadiens.

Bien connue comme outil important en médecine diagnostique, la résonance magnétique sert également de sonde non invasive dans le cadre d'activités commerciales. En contrôle de la qualité dans l'industrie, la résonance magnétique est utilisée pour prendre des mesures en gros des propriétés des matériaux, telles que la teneur en gras des aliments et la teneur en bitume des sables pétrolifères.

On considère que les instruments à résonance magnétique unilatérale sont avantageux, parce que leur conception à aimants ouverts offre plus de polyvalence relativement aux essais que les appareils à résonance magnétique habituels, qui sont basés sur des configurations à aimants fermés. Avec ces derniers, les échantillons à sonder doivent être placés à l'intérieur de l'appareil, ce qui limite la taille et la nature des matériaux qui peuvent être mesurés. Par comparaison, avec les appareils à résonance magnétique unilatérale, les matériaux peuvent être sondés à l'extérieur de l'instrument, ce qui élimine ainsi toutes les limites des systèmes clos.

L'innovation de M. Marble, une conception ouverte de table, a attiré l'attention à la fois des fabricants d'appareils à résonance magnétique, comme Bruker BioSpin, et celle de grands utilisateurs industriels, comme le géant allemand des produits chimiques BASF Group. En fait, Bruker BioSpin est partenaire industriel dans le cadre d'un projet financé par le programme De l'idée à l'innovation du CRSNG visant à commercialiser la technologie. L'autre partenaire qui participe à la commercialisation est Green Imaging Technologies Inc., une entreprise en démarrage basée à Fredericton.

Entre temps, M. Marble a décidé de continuer sa carrière dans le milieu universitaire. Il est entré au service de la Faculté de génie électrique de la St. Francis Xavier University à titre de professeur adjoint.