Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancienne lauréate
Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 1998

Sara Iverson

Biologie

Dalhousie University


M. Thomas A. Brzustowski, président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a annoncé aujourd'hui la remise d'une bourse commémorative E.W.R. Steacie 1998, un des plus grands honneurs auxquels puisse accéder un chercheur canadien, à Sara Iverson, professeure de biologie à l'Université Dalhousie.

« Cette bourse souligne l'apport remarquable de Madame Iverson, spécialiste de la biochimie physiologique, à la recherche fondamentale relativement à la production du lait chez les mammifères et le rôle des tissus adipeux dans les mécanismes de reproduction et de survie animales, a indiqué M. Brzustowski. Madame Iverson fait oeuvre de précurseure dans un nouveau champ interdisciplinaire appelé à révolutionner l'écologie et la conservation de la faune. »

Bien que la professeure Iverson s'intéresse à un vaste éventail d'animaux, des oiseaux marins à l'ours, en passant par les chauves-souris frugivores et insectivores et les baleines, l'animal auquel elle consacre le gros de ses études est le phoque, en raison du rôle essentiel que jouent les tissus adipeux riches en calories durant l'allaitement et les jeûnes prolongés. Un des phoques qu'elle étudie, le phoque à capuchon, bat plusieurs records chez les mammifères : durée de l'allaitement la plus courte (quatre jours), plus haut rendement énergétique des matières grasses du lait (environ 60 000 calories par jour), et rythme de croissance le plus rapide chez le nouveau-né (au-delà de 7 kg par jour).

Cette chercheuse a positionné le Canada comme chef de file mondial dans le développement de l'utilisation des acides gras comme « signatures » pour étudier le régime et les habitudes alimentaires des animaux à l'état sauvage. Cette méthode de détection ultrapuissante permet de déceler dans la graisse emmagasinée chez les prédateurs d'infimes traces d'acides gras provenant de leurs proies. L'animal devient ainsi dépositaire d'une multitude de données sur son régime et ses habitudes alimentaires. Ces données, à leur tour, fournissent des renseignements précieux sur les variations dans l'espèce prédatrice et sur son abondance, ainsi que sur la santé de l'écosystème. Ces travaux seront particulièrement utiles au Canada, qui compte plusieurs mammifères marins particulièrement difficiles à étudier, et viendront éclairer les mystères qui entourent l'état et la vulnérabilité des stocks de poissons.

Félicitant à son tour la boursière, l'honorable Ron Duhamel, Secrétaire d'État (Sciences, Recherche et Développement ) a tenu à souligner que les réalisations de Madame Iverson, à l'instar de jeunes professeurs universitaires de son talent, contribuent à tracer la voie d'un avenir prometteur pour tous les Canadiens. La recherche et l'innovation sont essentielles au cheminement du Canada vers le nouveau millénaire.

La professeure Iverson, qui travaille avec des chercheurs du monde entier, est une collaboratrice des plus appréciées. Elle s'est hissée au premier rang dans un domaine qui connaît un essor phénoménal et est un modèle pour ses étudiants de premier cycle, et pour ceux qui poursuivent des études supérieures en recherche, la majorité étant des femmes.

La bourse Steacie du CRSNG permettra à Madame Iverson d'élargir ses travaux en laboratoire et de poursuivre ses études sur le terrain, à Sable Island.

La bourse Steacie du CRSNG, dont au plus quatre sont décernées annuellement, honore des chercheurs universitaires qui se démarquent à l'échelle internationale pour leurs contributions extraordinaires en sciences ou en génie. En vertu des conditions liées à cette bourse, le CRSNG remettra à l'Université Dalhousie l'équivalent du pleinsalaire de la professeure Iverson au cours des deux prochaines années. Cette bourse permettra à la professeure Iverson de se libérer de ses autres obligations envers l'Université, de se consacrer entièrement à ses travaux innovateurs, et d'obtenir ainsi la possibilité de toucher d'autres subventions majeures du CRSNG.

Les trois autres boursiers Steacie 1998 sont Jonathan Schaeffer, département de d'informatique de l'Université de l'Alberta; Louis Taillefer, département de physique de l'Université McGill; et Michael Ward, département de mathématiques de l'Université de la Colombie-Britannique.

La bourse E.W.R. Steacie du CRSNG sera remise aux lauréats par son excellence, le très honorable Roméo LeBlanc, Gouverneur général du Canada, à l'occasion d'une cérémonie qui se déroulera à Rideau Hall, à Ottawa, le 27 avril prochain.

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada est l'organisme national chargé d'effectuer des investissements stratégiques dans la capacité scientifique et technologique du Canada. Le CRSNG appuie la recherche fondamentale universitaire par l'entremise de subventions de recherche, les projets de recherche dans le cadre de partenariats universités-industrie, ainsi que la formation de personnel hautement qualifié dans ces deux secteurs d'activités.