Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Ancien lauréat
Bourse commémorative E.W.R. Steacie de 1996

Demetri Terzopoulos

Informatique

University of Toronto


Si Demetri Terzopoulos vous demande si vous aimeriez voir ses poissons, ne vous surprenez pas s'il allume son ordinateur. Ses poissons sont virtuels, et ils habitent dans un monde virtuel créé par ordinateur.

M. Terzopoulos, professeur d'informatique à l'Université de Toronto, est devenu une sommité internationale grâce à ses contributions exceptionnelles aux domaines de la vision artificielle et de l'infographie. Il effectue actuellement des travaux pilotes sur la vie artificielle, un domaine en émergence qui dépasse les limites de l'informatique et des sciences biologiques traditionnelles.

Ses poissons virtuels sont des modèles informatiques remarquables dont l'aspect physique, la locomotion, la perception, le comportement et l'apprentissage sont reproduits dans leur environnement naturel. Dans le contexte de l'animation par ordinateur, les poissons du professeur Terzopoulos ne sont pas que des marionnettes graphiques très réalistes -- comme les dinosaures du film à succès Le parc jurassique, dont les mouvements ont été déterminés par des maîtres-animateurs humains. Ce sont plutôt des créatures artificielles autonomes qui ont des «nbsp;yeux » pour voir leur monde virtuel et des «nbsp;cerveaux  » qui gouvernent leurs actes. Ils nagent, fourragent, se nourrissent et se reproduisent par eux-mêmes.

Le professeur Terzopoulos entrevoit de fascinantes occasions de recherche qui pourraient engendrer d'importantes retombées au carrefour de diverses disciplines. «nbsp;La vision artificielle et l'infographie se sont développées indépendamment dans les principaux domaines de l'informatique, explique-t-il. Cependant, elles sont fondamentalement reliées. Le graphisme constitue la création d'images à partir de modèles, tandis que la vision artificielle se veut la création de modèles à partir d'images. Le but de mes recherche sur la modélisation visuelle est de réunir ces deux domaines. »

Un autre aspect fascinant des travaux du professeur Terzopoulos est la modélisation du visage de l'être humain. On lui doit en effet le modèle facial humain le plus réaliste du point de vue biomécanique et de l'expression jamais créé. La modélisation faciale peut jouer un rôle dans la planification de la chirurgie plastique reconstructive et la prédiction de ses résultats. Elle constitue également une question fondamentale en ce qui a trait à la reconnaissance faciale automatisée et à la compression vidéo pour les téléconférences.

«nbsp;Il y a plusieurs aspects intéressants à explorer, affirme le professeur Terzopoulos. Ma recherche est si multidisciplinaire qu'elle ne court aucun risque de devenir désuète. En fait, je me sens parfois au coeur d'un tourbillon. »