Remettre en état les sites contaminés

Les travaux de recherche réalisés par Lee Barbour à la University of Saskatchewan aident les exploitants des sables bitumineux à bonifier d’anciens sites miniers – un processus qui consiste à ajouter de la nouvelle terre et à y favoriser le retour de la végétation

 

Les travaux de M. Barbour sont axés sur l’étude du déplacement de l’eau dans le sol et dans l’ensemble du paysage récemment remis en état. Ils aident les entreprises à prédire comment les contaminants qui se trouvent sous le terrain bonifié pourraient s’échapper dans les étangs, les lacs et les marais avoisinants. Grâce à cette stratégie basée sur la prévision, les entreprises seront en mesure de gérer tous les contaminants qui sortiront du terrain. Comme la superficie des mines des sables bitumineux est beaucoup plus grande que celle d’autres projets d’exploitation des ressources, s’étendant souvent sur des milliers de kilomètres carrés, ces connaissances spéciales sur le mouvement de l’eau sont essentielles et seront librement communiquées à l’industrie. M. Barbour détient une chaire de recherche industrielle du CRSNG de cinq ans.

Contributions de 2011 à 2016 : CRSNG, 1,3 million de dollars; partenaires industriels et autres organisations, 2,2 millions de dollars.