Titulaires d'une chaire

Profil

Heather Kaminsky

Heather Kaminsky

Bureau de la recherche et de l’innovation
Northern Alberta Inst. of Technology

Titre de la chaire

Chaire de recherche industrielle pour les collèges du CRSNG en gestion des résidus de sables bitumineux

Programme de la chaire

Chaire de recherche industrielle dans les collèges

Rôle

Titulaire depuis 2019

Sommaire

L'accumulation de résidus fins fluides (RFF) dans l’industrie des sables bitumineux représente un risque important pour les exploitants et les intervenants. La règlementation exige que les exploitants traitent progressivement les dépôts de résidus de façon à les valoriser dans les dix ans suivant la fermeture de la mine. Compte tenu de la fermeture prévue des deux premières mines en 2032, les exploitants de sables bitumineux devront traiter plus d’un  milliard de mètres cubes de RFF d’ici 2030 et réduire la quantité totale de résidus fluides produits (passer d’environ 1 baril de RFF par baril de pétrole produit à environ 0,75 baril de RFF par baril de pétrole produit) pour obtenir les approbations règlementaires. Ces objectifs audacieux nécessitent l’optimisation des procédés et la mise au point de nouvelles technologies. La titulaire de la chaire établie à la Northern Alberta Institute of Technology (NAIT), Heather Kaminsky, est une tierce partie neutre qui s’emploie à valider ces nouvelles technologies et à en éliminer les risques afin de trouver des solutions complètes au problème des RFF.

Les argiles sont la principale cause de RFF. C’est pourquoi le programme de recherche de la chaire des cinq prochaines années sera axé sur l’importance des argiles dans la gestion des résidus et comportera trois thèmes :

  1. principes fondamentaux de la chimie des argiles
  2. modifications chimiques
  3. processus physiques pour l’assèchement des résidus

Le programme sera axé en particulier sur l’exploration de nouvelles technologies pour mesurer les argiles, modéliser leurs retombées sur la production et le traitement des résidus et élaborer des méthodes économiques de contrôle à haut rendement pour évaluer l’efficacité des modifications chimiques et des processus physiques utilisés pour assécher les résidus de sables bitumineux.

Mme Kaminsky a une vaste expérience de la recherche professionnelle dans les trois thèmes susmentionnés. Elle a obtenu de la University of Alberta un doctorat en génie chimique et des matériaux, dans le domaine de la caractérisation des minerais des sables bitumineux et leurs cycles de traitement. De plus, elle a acquis une expérience de la direction de projets de recherche sur les sables bitumineux chez Total E&P Canada et Suncor Énergie. Elle est une experte reconnue des techniques de gestion des résidus et une collaboratrice passionnée, comme en témoigne le leadership qu’elle a exercé au sein du groupe de travail sur l’argile du Canadian Oil Sands Network for Research and Development (CONRAD) et ensuite à la Canada’s Oil Sands Innovation Alliance (COSIA).

Mme Kaminsky est passionnée par le sujet des résidus de sables bitumineux et est très heureuse d’avoir réuni un consortium de partenaires qui jouent chacun un rôle dans la résolution du problème des RFF. La COSIA, qui représente tous les exploitants de sables bitumineux qui ont des RFF, fournira des résidus et donnera des orientations en ce qui concerne les priorités de traitement, les défis associés aux technologies actuelles et proposées et l’utilité des techniques de contrôle élaborées. Graymont, SNF et BASF vendent des produits chimiques qui peuvent être utilisés pour traiter les RFF; ils fourniront des produits chimiques et donneront leurs points de vue sur les défis que représente la commercialisation d’une nouvelle technologie. Bureau Veritas, un laboratoire d’analyse qui réalise des tests de caractérisation et d’évaluation du rendement des résidus, formulera des commentaires sur la faisabilité et la clarté des méthodes de laboratoire élaborées. La société Enersoft, qui crée des systèmes novateurs pour caractériser des carottes géologiques, souhaite utiliser la technologie pour régler le problème des résidus. La société d’experts-conseils en géotechnique Thurber Engineering donnera des indications sur la façon d’utiliser les méthodes élaborées pour surveiller et concevoir des bassins de retenue des résidus.

Enfin, la collaboration avec le titulaire de la Chaire de recherche industrielle du CRSNG en géotechnique des résidus de sables bitumineux, Ward Wilson, est une composante clé du programme de la chaire. Grâce à cette collaboration, Mme Kaminsky pourra intégrer  les nouvelles données issues du programme de recherche de M. Wilson aux techniques de contrôle qu’elle élaborera. De plus, les étudiants qui participent au programme de M. Wilson profiteront des nouvelles connaissances et capacités en caractérisation et en traitement qu’apporteront Mme Kaminsky et son équipe de la NAIT.

Partenaires

  • COSIA
  • Graymont
  • Enersoft
  • SNF
  • BASF Corp.
  • Bureau Veritas
  • Thurber Engineering

Coordonnées

Bureau de la recherche et de l’innovation
Northern Alberta Inst. of Technology

Courriel : hkaminsky@nait.ca

Site Web :
https://www.techlifetoday.ca/articles/2019/heather-kaminsky-nait-brand-ambassador

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram