Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Twitter LinkedIn YouTube Facebook

Profil du titulaire de la chaire

Giovanni Grasselli

Giovanni Grasselli

Civil Engineering
University of Toronto

Titre de la chaire

Chaire de recherche industrielle CRSNG-Energi Simulation en physique et en mécanique fondamentales des roches

Programme de la chaire

Programme de professeurs-chercheurs industriels

Rôle

Titulaire principal depuis 2017

Sommaire

La Chaire de recherche industrielle CRSNG-Energi Simulation en physique et en mécanique fondamentales des roches permettra de faire progresser la science fondamentale de la physique et de la mécanique des roches dans l’industrie pétrochimique. Elle aidera aussi à mieux comprendre et à concevoir de nouvelles technologies pour la production non conventionnelle de pétrole. Celles-ci seront essentielles à la réussite économique du secteur pétrolier et gazier canadien. Le programme de recherche aidera à mieux comprendre l’effet des fractures existantes, des fractures causées par la fracturation hydraulique et des caractéristiques de l’hétérogénéité géologique sur la réponse du réservoir dans les diverses conditions associées aux différentes étapes du processus de mise en valeur (complétion, stimulation et mise en production des puits). On s’attend à un changement important de la capacité de l’industrie à interpréter les données sismiques et, au bout du compte, à utiliser ces données pour calibrer et vérifier les modèles numériques multiphysiques avancés.

Ainsi, la capacité de corréler au fil du temps la modification des propriétés élastiques du réservoir avec la variation locale de la pression du gaz et les caractéristiques géométriques de la fracturation permettra d’améliorer les méthodes de modélisation pour concevoir des procédés d’extraction de grande efficacité pour extraire le gaz de réservoirs non conventionnels. On s’attend aussi à ce que grâce à l’application des résultats de la recherche, l’industrie acquiert des connaissances géomécaniques et soit mieux en mesure d’interpréter l’activité microsismique et peut‑être d’évaluer les risques de provoquer des tremblements de terre pendant les activités de fracturation hydraulique.

Le programme de recherche est très pertinent pour l’industrie pétrochimique canadienne et sera suivi de près par Energi Simulation, les entreprises qui sont membres de ce regroupement et les autres organismes d’appui en vue de transformer les résultats des travaux en applications industrielles. Le programme de la chaire propose un environnement unique pour former du personnel hautement qualifié (PHQ). Il aidera les organismes partenaires à optimiser la gestion sure et rentable des ressources pétrolières et gazières de réservoirs étanches et de schiste grâce à une meilleure connaissance du processus de stimulation et de la signature sismique associée à la migration des fluides au sein du réservoir. Ces connaissances permettront d’améliorer la capacité (i) d’évaluer l’efficacité de la stratégie d’extraction du pétrole choisie et (ii) de localiser dans le réservoir les poches de gaz sous pression qui donneraient un bon rendement. Les constats de la recherche seront intégrés aux solutions numériques de CMGL et de Geomechanica et mis à la disposition de tous les exploitants pétroliers et gaziers qui utilisent leurs logiciels pour évaluer les stratégies de fracturation hydraulique et de production.

M. Grasselli est l’un des grands spécialistes de l’étude expérimentale et numérique de la mécanique des roches. Il est reconnu mondialement pour ses contributions à la technologie de modélisation mixte des éléments finis-éléments discrets, à la caractérisation des fractures des roches et à la visualisation des géomatériaux à l’aide de la technologie de microtomographie aux rayons X. Il est l’un des rares professeurs qui a obtenu la médaille Rocha (2004) décernée par la Société internationale de mécanique des roches et qui a aussi supervisé deux lauréats de cette médaille (2015 et 2017). Ses découvertes scientifiques, inscrites dans un cadre numérique d’éléments finis‑d’éléments discrets, constituent des avancées majeures offrant une méthode mécaniste solide pour relier les processus géomécaniques associés à la fracturation hydraulique dans des milieux complexes à leur signature sismique et reproduire les trajectoires complexes des fractures observées dans des essais à grande échelle.

Partenaires

  • Energi Simulation
  • Geomechanica
  • CMGL

Coordonnées

Civil Engineering
University of Toronto

Courriel : giovanni.grasselli@utoronto.ca

Site Web :
Le lien suivant vous amène à un autre site Web http://geogroup.utoronto.ca