Subventions CRSNG-CST à l’appui des communautés de recherche

Appel CRSNG-CST pour des projets conjoints de communautés de recherche portant sur des systèmes d’intelligence artificielle robustes, surs et sécurisés

Aperçu

Aperçu
Montant Les personnes candidates peuvent demander au Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) une subvention de 700 000 $ (projet de petite envergure) ou de 1 400 000 $ (projet de grande envergure) par année sur une période de quatre ans. Ce financement sous forme de subventions sera fourni à parts égales par le CRSNG et le Centre de la sécurité des télécommunications (CST).

Le CST pourra demander aux personnes candidates proposant des projets de petite envergure dans des domaines qui sont similaires ou complémentaires ou encore qui se chevauchent de fusionner leurs propositions afin de bénéficier du plein montant de la subvention à l’appui des communautés de recherche.
Durée Quatre ans
Organisme partenaire Le CST est le seul organisme partenaire admissible. Aucun autre organisme partenaire supplémentaire ne sera accepté.
Dates limites Lettre d’intention : le 18 octobre 2023
Demande de subvention Alliance (sur invitation seulement) : le 31 janvier 2024
Comment présenter une demande Les personnes candidates doivent présenter une lettre d’intention au moyen du Système en ligne du CRSNG.
Pour en savoir plus Alliance_CSE-CST@nserc-crsng.gc.ca

Sur cette page


Information générale

Le CRSNG et le CST s’associent pour offrir un financement aux communautés de recherche qui souhaitent mener des travaux non classifiés portant sur des technologies de pointe dans des domaines d’importance stratégique pour le CST et le gouvernement du Canada. Une communauté de recherche est un groupe de chercheuses et chercheurs – incluant les membres de leur personnel de recherche (c.-à-d. les étudiantes et étudiants, les stagiaires de niveau postdoctoral et les professionnelles et professionnels de la recherche) – issus de plusieurs universités canadiennes, travaillant dans des domaines connexes et se partageant les fonds accordés à leurs projets par le CRSNG et le CST. Les premières subventions à l’appui des communautés de recherche ciblent les systèmes d’intelligence artificielle (IA) robustes, surs et sécurisés. Le CST est le seul organisme partenaire. Aucun autre organisme partenaire supplémentaire ne sera accepté.

Le CST est l’organisme canadien responsable du renseignement électromagnétique en matière de renseignement étranger ainsi que l’expert technique de la cybersécurité et de l’assurance de l’information. Il héberge l’Institut Tutte pour les mathématiques et le calcul (ITMC), où des chercheuses et chercheurs travaillent en collaboration avec le gouvernement, le milieu universitaire et l’industrie pour s’attaquer à des problèmes scientifiques en lien avec la mission du CST. À l’ITMC, la recherche en science des données et en IA porte sur l’extraction d’information à partir de vastes ensembles de données complexes. Les chercheuses et chercheurs ont pour objectif de recueillir, d’analyser et d’extraire de façon robuste, sure et sécurisée les renseignements importants qui se trouvent dans ces ensembles de données.


Objectifs

  • Générer de nouvelles connaissances dans le cadre de systèmes d’IA robustes, surs et sécurisés selon une approche centrée sur les données ou les modèles.
  • Renforcer les capacités des universités canadiennes de mener des recherches se rapportant à des systèmes d’IA robustes, surs et sécurisés.
  • Aider à former une nouvelle génération de scientifiques des données et d’ingénieures et ingénieurs sensibles aux enjeux entourant la robustesse, la sécurité et la sureté de l’IA.

Contexte

En 2019, les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dont le Canada, ont adopté les Principes sur l’IA pour encourager une utilisation responsable et fiable de l’IA. Selon l’article 1.4 de ces principes, « les systèmes d’IA devraient être robustes, surs et sécurisés tout au long de leur cycle de vie, de sorte que, dans des conditions d’utilisation normales ou prévisibles, ou en cas d’utilisation abusive ou de conditions défavorables, ils soient à même de fonctionner convenablement, et ne fassent pas peser un risque de sécurité démesuré. Pour ce faire, les acteurs de l’IA devraient veiller à la traçabilité, notamment pour ce qui est des ensembles de données, des processus et des décisions prises au cours du cycle de vie des systèmes d’IA, afin de permettre l’analyse des résultats produits par lesdits systèmes d’IA et le traitement des demandes d’information, compte tenu du contexte et de l’état de l’art de la technologie. Les acteurs de l’IA devraient […] appliquer de manière continue une approche systématique de la gestion du risque, à chaque phase du cycle de vie des systèmes d’IA, afin de gérer les risques y afférents, notamment ceux liés au respect de la vie privée, à la sécurité numérique, à la sureté et aux biais ».

De façon générale, le cycle de vie de l’IA comprend les étapes ci-après. Il ne s’agit toutefois pas d’un processus linéaire, car chaque étape peut influer sur les étapes antérieures :

  • Déterminer la portée du projet.
  • Recueillir et traiter les données.
  • Entrainer et interpréter les modèles.
  • Valider et vérifier les modèles.
  • Déployer les modèles.
  • Appliquer les modèles et surveiller leur qualité ainsi que la dérive des données.

Les systèmes d’IA robustes, surs et sécurisés peuvent être envisagés selon une approche centrée sur les données, les modèles ou les personnes. L’approche centrée sur les personnes est importante, mais le CST concentre ses efforts sur les points de vue mathématiques et statistiques, soit les approches centrées sur les données et les modèles.

Une approche centrée sur les données accorde une importance particulière aux premières étapes du processus d’IA, où l’on met l’accent sur l’amélioration de la qualité des données pour obtenir la robustesse souhaitée. Mentionnons à titre d’exemples de ce type d’approche la compréhension des données (y compris l’analyse des biais), leur validation et leur nettoyage ainsi que l’ajout de données. Toutes proportions gardées, peu de recherches portent sur des méthodes visant à améliorer la qualité des données ou à régler des problèmes à cet égard. C’est pourquoi le CST privilégiera les propositions qui prévoient une approche centrée sur les données.

Une approche centrée sur les modèles accorde une importance particulière aux dernières étapes du processus d’IA, où l’on met l’accent sur l’élaboration de modèles qui sont robustes en présence de données de mauvaise qualité. Mentionnons à titre d’exemples de ce type d’approche en matière de robustesse et de sécurité la détection et le traitement de données aberrantes, la détection des anomalies et l’estimation de l’incertitude.


Montant et durée de la subvention

Les personnes candidates peuvent demander au CRSNG une subvention de 700 000 $ (projet de petite envergure) ou de 1 400 000 $ (projet de grande envergure) par année sur une période de quatre ans. Ce financement sous forme de subventions sera fourni à parts égales par le CRSNG et le CST. Le but est de financer un projet de grande envergure ou deux projets de petite envergure par appel de propositions. Les premières subventions à l’appui des communautés de recherche seront attribuées en avril 2024.

Premièrement, les personnes candidates devront présenter une lettre d’intention, qui sera soumise à l’examen du CRSNG et du CST. Les personnes candidates sélectionnées seront ensuite invitées à présenter une demande au Programme de subventions Alliance. Le CRSNG administrera les demandes de subvention et l’octroi du financement. Pour obtenir des détails sur le traitement des demandes, voir la section Présentation de la demande.

Le CRSNG administrera les fonds conformément aux lignes directrices sur l’utilisation des subventions énoncées dans le Guide d’administration financière des trois organismes.


Personnes candidates

Ces premières subventions à l’appui des communautés de recherche permettront de financer des travaux de recherche non classifiés portant sur des systèmes d’IA robustes, surs et sécurisés. Pour que le financement soit accordé, il faut toutefois que la personne candidate ou l’une des personnes cocandidates et certains membres de la communauté de recherche (c.-à-d. des professeures et professeurs, des étudiantes et étudiants et des stagiaires de niveau postdoctoral) se rendent à Ottawa pour mener des travaux de recherche classifiés au CST pendant la période de validité de la subvention. Pour obtenir plus de détails, voir la section Travaux de recherche classifiés.

Travaux de recherche non classifiés

Les chercheuses ou chercheurs des universités canadiennes doivent être admissibles au financement du CRSNG. Le CST invite les chercheuses ou chercheurs issus de différentes universités qui travaillent dans des domaines connexes à présenter leur demande en tant que groupe pour former une communauté de recherche. Cependant, une seule demande par chercheuse ou chercheur (comme personne candidate ou cocandidate) sera acceptée dans le cadre du présent appel de propositions.

Le CST se réserve le droit d’examiner et d’approuver la liste des membres de la communauté de recherche, y compris les collaboratrices et collaborateurs, avant qu’ils participent à l’équipe de recherche.

Travaux de recherche classifiés

En collaboration avec les chercheuses et chercheurs du CST, la personne candidate ou l’une des personnes cocandidates et certains membres de la communauté de recherche devront participer à des travaux de recherche classifiés à l’ITMC, qui est situé dans l’Édifice Edward Drake à Ottawa. La demande de subvention Alliance fera toutefois état uniquement des activités et du budget se rapportant au volet non classifié de la recherche.

Les personnes candidates doivent s’assurer de pouvoir respecter les conditions suivantes, sans quoi le CST se réserve le droit de rejeter la lettre d’intention ou de mettre fin à la subvention :

  • Au moment de la présentation de la lettre d’intention, la personne candidate ou au moins une personne cocandidate doit avoir la citoyenneté canadienne et être admissible à une cote de sécurité de niveau Très secret et disposée à travailler au CST, à Ottawa, pendant au moins deux semaines par année. Les chercheuses ou chercheurs désignés devront conserver cette cote pendant toute la période de validité de la subvention.
  • Au cours de l’année suivant l’octroi de la subvention, la personne titulaire de la subvention devra présenter le nom de membres supplémentaires de la communauté de recherche (c.-à-d. des professeures et professeurs, des étudiantes et étudiants ou encore des stagiaires de niveau postdoctoral) qui ont la citoyenneté canadienne et sont admissibles à une cote de sécurité de niveau Très secret et disposés à travailler au CST, à Ottawa.
    • Les étudiantes et étudiants peuvent participer au Programme des étudiants du CST. En pareil cas, ils devront travailler au CST pendant au moins un semestre. Pour obtenir plus de détails, consultez les détails supplémentaires.
    • Les stagiaires de niveau postdoctoral ainsi que les professeures et professeurs peuvent participer au Programme d’échange du CST. La durée de leur séjour variera au cas par cas. Pour obtenir plus de détails, consultez les détails supplémentaires.
  • Au cours de la période de validité de la subvention, la personne titulaire de la subvention devra continuer de présenter le nom de membres de la communauté de recherche (c.-à-d. des professeures et professeurs, des étudiantes et étudiants et des stagiaires de niveau postdoctoral) qui ont la citoyenneté canadienne et sont admissibles à une cote de sécurité de niveau Très secret et disposés à travailler au CST, à Ottawa, comme il est indiqué au point précédent.

Détails supplémentaires : Le CST embauchera, par l’entremise de son Programme des étudiants, les étudiantes ou étudiants qui participeront à des travaux de recherche classifiés. Par ailleurs, il embauchera par l’entremise de son Programme d’échange les personnes candidates et cocandidates, des professeures et professeurs et des stagiaires de niveau postdoctoral. Dans le cadre de ce programme, les personnes participantes de l’extérieur (en détachement) demeureront employées par leur établissement d’accueil (université), auquel le CST remboursera le cout salarial. Pour en savoir plus, veuillez envoyer un courriel à Alliance_CSE-CST@nserc-crsng.gc.ca.


Présentation de la demande

Étape 1 – Lettre d’intention

Pour demander au CST d’appuyer leur projet de recherche, les personnes candidates doivent présenter une lettre d’intention, rédigée dans le gabarit prévu à cette fin, au moyen du Système en ligne du CRSNG au plus tard le 18 octobre 2023, à 20 h (heure de l’Est).

La lettre d’intention ne doit pas dépasser trois pages, sans compter les références bibliographiques, et elle doit :

  • dresser la liste des membres de l’équipe de recherche et indiquer les chercheuses ou chercheurs (personne candidate et personnes cocandidates) qui sont admissibles à une cote de sécurité de niveau Très secret. Aucun changement ne pourra être apporté à la composition de l’équipe (personne candidate et personnes cocandidates) après que le CRSNG et le CST auront examiné et approuvé la lettre d’intention;
  • décrire la recherche proposée et expliquer comment le projet permettra de répondre à un ou plusieurs objectifs particuliers de cet appel et aidera à assurer la robustesse, la sureté et la sécurité des systèmes d’IA; résumer les principaux objectifs et défis liés au projet de recherche proposé ainsi que les retombées et résultats escomptés pour le Canada.

En plus de la lettre d’intention rédigée dans le gabarit prévu, les personnes candidates doivent fournir les documents et renseignements suivants au moyen du Système en ligne du CRSNG :

  • un budget préliminaire (en dollars canadiens) et la justification connexe pour couvrir les couts directs de la recherche proposée selon les dépenses admissibles énumérées dans le Guide d’administration financière des trois organismes. Le montant total demandé au CRSNG peut s’élever à 700 000 $ (projet de petite envergure) ou à 1 400 000 $ (projet de grande envergure) par année sur une période de quatre ans. Ces montants incluent la contribution du CST.
  • un Formulaire de renseignements personnels avec le CVC en pièce jointe (formulaire 100A du CRSNG) dument rempli pour la personne candidate et l’ensemble des personnes cocandidates.

Instructions pour présenter au CRSNG les documents et renseignements exigés :

  • Ouvrez une session dans le Système en ligne du CRSNG et cliquez sur Créer un nouveau formulaire 101.
  • Sélectionnez Programmes de partenariats de recherche, puis Subventions Alliance.
  • Dans le champ Type de proposition, sélectionnez Lettre d’intention.
  • Dans le champ Type d’appel de propositions, sélectionnez CST – Communautés de recherche dans le menu déroulant.

Le CRSNG examinera à l’interne l’admissibilité de la personne candidate et celle des personnes cocandidates au Programme de subventions Alliance. Les exigences du CRSNG en matière d’admissibilité pour les membres du corps professoral s’appliqueront. Le CST examinera la lettre d’intention pour déterminer quelles propositions respectent les objectifs énoncés ci-dessus.

La lettre d’intention sera évaluée en fonction des critères suivants :

  • adéquation du projet de recherche proposé avec le sujet de l’appel de propositions et prise en considération de l’ampleur et de la profondeur du domaine d’intérêt;
  • probabilité des retombées du projet de recherche proposé sur les activités du CST;
  • possibilité de collaboration directe entre les membres de la communauté de recherche et les chercheuses ou chercheurs du CST.

Étape 2 – Demande (sur invitation seulement)

Après examen des lettres d’intention, le CRSNG enverra aux personnes candidates retenues une lettre les invitant à présenter une demande. Seules les demandes de ces personnes seront acceptées.

La lettre d’invitation donnera des instructions sur la façon de présenter une demande au Programme de subventions Alliance en réponse à cet appel de propositions. Les demandes doivent être présentées au moyen du Système en ligne du CRSNG.

Les chercheuses ou chercheurs universitaires invités peuvent demander une subvention Alliance d’une durée de quatre ans. Les personnes candidates peuvent demander au CRSNG une subvention de 700 000 $ (projet de petite envergure) ou de 1 400 000 $ (projet de grande envergure) par année sur une période de quatre ans. Ce financement sous forme de subventions sera fourni à parts égales par le CRSNG et le CST. Le CST est le seul organisme partenaire admissible. Aucun autre organisme partenaire supplémentaire ne sera accepté.

La date limite pour présenter la demande est le 31 janvier 2024, à 20 h (heure de l’Est).

Le CRSNG procèdera d’abord à un examen administratif des demandes pour s’assurer qu’elles sont complètes et satisfont à toutes les exigences. Un comité de sélection du CRSNG, composé d’évaluatrices et évaluateurs externes possédant une expertise directement liée au présent appel de propositions, évaluera ensuite le mérite des demandes retenues à l’issue de l’examen administratif. L’évaluation du mérite repose sur les quatre critères à pondération égale énoncés ci-dessous :

Pertinence et résultats escomptés

  • Importance des résultats escomptés et des retombées pour le Canada.
  • Originalité de la recherche et possibilité de produire de nouvelles connaissances scientifiques.
  • Mesure dans laquelle la stratégie choisie pour appliquer les résultats de la recherche permettra d'obtenir les résultats escomptés.
  • Concordance avec les objectifs et les sujets de recherche de l’appel de propositions.

Proposition

  • Clarté des objectifs et des livrables; pertinence de l'envergure des activités de recherche envisagées par rapport aux résultats escomptés; qualité et faisabilité de la proposition de recherche.
  • Pertinence des indicateurs et des méthodes prévus pour suivre les progrès tout au long du projet et pour évaluer les résultats après la fin du projet.
  • Pertinence et justification des dépenses prévues.

Équipe de recherche

  • Pertinence de l'expertise des chercheuses et chercheurs universitaires et de l'expertise qui existe au sein de la communauté de recherche proposée, à la fois pour mener à bien les activités prévues et pour encadrer les étudiantes et étudiants et les stagiaires de niveau postdoctoral.
  • Clarté des contributions individuelles aux travaux de recherche et mesures prises pour assurer une collaboration efficace dans la réalisation du projet de recherche.
  • Valeur ajoutée de la communauté de recherche proposée pour l’obtention des résultats escomptés.

Plan de formation

  • Richesse des expériences d'apprentissage offertes aux étudiantes et étudiants du 1er, du 2e et du 3e cycles et aux stagiaires de niveau postdoctoral permettant à chacune et à chacun de développer ses compétences en recherche et ses compétences professionnelles (par exemple, en matière de leadership, de communication et de collaboration).
  • Prise en compte des questions d'équité, de diversité et d'inclusion dans le plan de formation (évaluation par le personnel du CRSNG; pour en savoir plus, consultez la page Web Subventions Alliance : Intégrer les principes d'équité, de diversité et d'inclusion au plan de formation).

Après l’évaluation par les pairs externes, le CRSNG déterminera le mérite des propositions en appliquant des indicateurs de mérite en fonction de l’évaluation menée par le comité de sélection à la lumière des critères ci-dessus et dressera la liste des demandes admissibles au financement. Parmi celles-ci, le CST choisira les demandes qui bénéficieront d’un financement en fonction des critères supplémentaires suivants :

  • adéquation du projet de recherche proposé avec le sujet de l’appel de propositions et prise en considération de l’ampleur et de la profondeur du domaine d’intérêt;
  • probabilité des retombées du projet de recherche proposé sur les activités du CST;
  • possibilité de collaboration directe entre les membres de la communauté de recherche et les chercheuses ou chercheurs du CST.

Les renseignements communiqués dans la demande sont recueillis conformément à la Loi sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie. Le CRSNG est assujetti à la Loi sur l’accès à l’information et à la Loi sur la protection des renseignements personnels. Ces renseignements sont conservés dans diverses banques de données du CRSNG décrites à la page intitulée Renseignements sur les programmes et les fonds de renseignements.


Équité, diversité et inclusion

Le CRSNG prend des mesures concrètes afin de créer un milieu de la recherche équitable, diversifié et inclusif au Canada, lequel est essentiel à la réalisation de travaux inédits et de qualité exceptionnelle qui génèrent des retombées et qui permettent d’approfondir les connaissances et de résoudre des problèmes locaux, nationaux et mondiaux. C’est sur ce principe que reposent les engagements formulés dans l’Énoncé des trois organismes sur l’équité, la diversité et l’inclusion.

Les personnes candidates sont encouragées à tenir compte du sexe, du genre et de la diversité dans leur plan de recherche. Il faut également prendre en compte la diversité et l’équité entre les genres au moment de former l’équipe de recherche et de déterminer comment promouvoir et soutenir diverses formes de mentorat pour assurer la participation et la croissance équitables des stagiaires. Pour en savoir plus, les personnes candidates devraient consulter le Guide du CRSNG pour la prise en compte des considérations en matière d’équité, de diversité et d’inclusion dans la recherche.


Octroi et rapports

Le CRSNG et le CST espèrent annoncer les décisions de financement d’ici avril 2024.

Les titulaires des subventions attribuées devront produire régulièrement des rapports d’étape sur l’utilisation des fonds et les progrès et les résultats de la recherche ainsi qu’un rapport final au terme du projet. La lettre d’octroi et les modalités de la subvention donneront plus de détails sur les exigences en matière de rapports, notamment l’échéancier prévu à cet égard.


Ressources

Coordonnées

Courriel : Alliance_CSE-CST@nserc-crsng.gc.ca

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram