Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Un partenariat rapproche les élèves de leurs cours d’eau et de leurs communautés


Un projet unique visant à aider les élèves du district scolaire 91 du bassin de Nechako à se rapprocher de leurs cours d’eau et de leurs communautés a été lancé à Vanderhoof (Colombie-Britannique).

Le projet « Koh-Learning in our Watersheds » est réalisé en partenariat par le district scolaire 91 et la University of Northern British Columbia (UNBC). Il a pour but de faire découvrir aux élèves, aux enseignants et aux partenaires le « Koh » qui signifie « cours d’eau » en dakelh, la principale langue autochtone utilisée dans les territoires traditionnels compris dans le district scolaire.

« Le projet est fondé sur un programme pilote de surveillance des cours d’eau qui a été mis en œuvre dans les écoles secondaires du district scolaire 91 et qui est actuellement élargi afin de relier la science intégrative, l’éducation des Autochtones et la collaboration active avec la communauté et les initiatives de recherche, explique Margot Parkes, professeure agrégée de sciences de la santé à la UNBC et titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur la santé, les écosystèmes et la société. Le but est de transformer l’apprentissage dans la région de Nechako en établissant un lien entre les élèves, les communautés et les cours d’eau et en favorisant la connaissance de la terre, de l’eau et des systèmes vivants dont nous dépendons. »

En participant au projet « Koh-Learning », les élèves du district scolaire 91 deviendront des gardiens avertis de leur milieu local. Grâce aux partenaires du projet, ils découvriront leur environnement et leur communauté et en retireront du bienêtre.

« Proposer aux enseignants et aux élèves de travailler avec les partenaires de la UNBC à la création de possibilités d’apprentissage uniques, authentiques et axées sur la communauté est un objectif incroyable qui correspond parfaitement à la vision globale du programme scolaire révisé des élèves de la maternelle à la 12e année de la Colombie‑Britannique, poursuit Manu Madhok, directeur du district scolaire  1. Le fait que le Conseil d’éducation des Premières Nations, qui compte 13 représentants des Premières Nations que nous servons, appuie ce travail crucial pour le district scolaire témoigne de l’importance des bassins versants et des pêches pour chacune de ces communautés. »

« Nous utilisons le mot dakelh « Koh » pour exprimer notre engagement à faire comprendre à nos élèves et à nos enseignants que la santé des bassins versants a été et demeure importante pour la vitalité des communautés. »

La UNBC collabore avec le personnel, les élèves et les enseignants champions du district scolaire 91 ainsi qu’avec des personnes-ressources de l’université et de la région pour adapter le programme en fonction des besoins des différentes écoles.

Le projet est financé par une subvention PromoScience du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada.

Cet article a été adapté et traduit avec la permission de la This link will take you to another Web site University of Northern British Columbia.