Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Améliorer la sécurité et la productivité des mines grâce aux activités de recherche et développement

Saskatchewan Polytechnic
(Source d'image : Saskatchewan Polytechnic)

L’International Minerals Innovation Institute (IMII), Nutrien, BHP et le centre d’accès à la technologie Digital Integration Centre of Excellence (DICE) de Saskatchewan Polytechnic (Sask Polytech) savent que la sécurité minière est une priorité pour de nombreuses entreprises de la Saskatchewan. Bien que les sociétés minières utilisent couramment les coordonnées GPS des actifs en surface pour favoriser la sécurité et l’automatisation, il est encore difficile de suivre la position de l’équipement dans les mines souterraines. Pour tenter de résoudre ce problème et améliorer la sécurité des mines, le DICE travaille sur un nouveau système de positionnement souterrain sans fil.

Grâce au soutien de l’IMII et des sociétés minières BHP et Nutrien, Terry Peckham, directeur du DICE et titulaire d’une chaire de recherche à Sask Polytech, a presque terminé un prototype qui utilise un système semblable à la technologie GPS pour localiser les personnes et l’équipement dans une mine souterraine avec une précision de 30 cm. Ainsi équipées, les sociétés pourront accroitre leur efficacité de fonctionnement en améliorant la sécurité minière, en optimisant les façons de procéder et en automatisant les activités.

« Grâce aux projets de recherche appliquée, la Saskatchewan et Sask Polytech restent des chefs de file de l’innovation en sécurité et optimisation des mines, souligne Larry Rosia, président et directeur général de Sask Polytech. Beaucoup de progrès ont été faits depuis le lancement de ce projet du DICE il y a deux ans. Cette technologie va tout changer en matière de sécurité dans l’industrie minière. »

« Il est essentiel de tirer parti de la technologie pour améliorer la sécurité et l’efficacité des mines, et ce projet est fondateur pour le déploiement sécuritaire d’équipements adaptés au numérique, soutient Al Shpyth, directeur général de l’IMII. Il montre comment on peut harmoniser notre stratégie d’innovation numérique avec les besoins opérationnels de nos membres, mobiliser et former la main-d’œuvre de demain dans le domaine du numérique et renforcer notre partenariat avec le DICE; tout le monde y gagne. »

« Malgré les difficultés logistiques causées par la COVID-19 pour le projet, les partenaires miniers et les chercheurs de Sask Polytech ont pu continuer à travailler pour produire un prototype fonctionnel répondant aux exigences initiales des partenaires miniers, affirme Terry Peckham. Comme prochaines étapes, nous collaborerons avec nos partenaires du secteur privé pour raffiner davantage la technologie et l’adapter à différents cas d’utilisation. »

Ce projet de recherche appliqué est soutenu par le programme Developing Innovations de l’IMII et les subventions de recherche et développement appliquée (RDA) du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Le programme de subventions de RDA vise à stimuler l’innovation et à renforcer les capacités en aidant les écoles polytechniques et les collèges canadiens à travailler avec des entreprises du secteur privé. Il permet d’appuyer les collaborations et les activités de recherche appliquée qui facilitent la commercialisation, le transfert, l’adaptation et l’adoption de nouvelles technologies.

L’IMII, BHP et Nutrien ont investi 314 000 dollars (en espèces et en nature) dans la conception de la technologie. Et le CRSNG, par l’intermédiaire de son programme de subvention de RDA, a fourni 324 000 dollars au projet. Au total, près de 638 000 dollars ont été investis dans ce projet.

Se concentrant sur la recherche appliquée axée sur les données, le DICE collabore avec divers partenaires du secteur privé, dont des sociétés minières, pour les aider à résoudre leurs problèmes de données, notamment en ce qui concerne l’intégrité, la transmission, l’analyse et le stockage des données. En s’associant au DICE, les organisations obtiennent un accès à des installations informatiques exceptionnelles, à l’expertise des membres du corps professoral, à des étudiants-chercheurs talentueux, à du financement pour la recherche et le développement et à un grand réseau de contacts. Les spécialistes et technologues de l’équipe du DICE ont tous de l’expérience dans la production de solutions numériques centrées sur les données pour tout un éventail d’industries.

Le présent article a été traduit et publié avec l’autorisation de la Saskatchewan Polytechnic.