Nouvelles récentes


Le gouvernement du Canada investit dans les collaborations en recherche et développement dans divers domaines, dont la fabrication et l’agriculture

Un nouveau programme de subventions permet d’établir des partenariats novateurs entre les chercheurs et chercheuses universitaires et les secteurs privé, public et sans but lucratif

Communiqués Professeurs Étudiants

3 février 2021

Ottawa (Ontario) — Le gouvernement du Canada poursuit sa lutte contre la COVID‑19 et demeure déterminé à appuyer la science et la recherche en général dans l’ensemble des disciplines. En investissant dès maintenant dans la recherche et les collaborations novatrices, il contribue à appuyer les découvertes et les nouvelles applications dont bénéficieront les Canadiens et les Canadiennes dans l’avenir.

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, a annoncé aujourd’hui l’octroi d’un financement de près de 118 millions de dollars sous la forme de subventions Alliance à l’appui de 414 projets menés un peu partout au pays. Ce nouveau programme de partenariats de recherche du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) vise à favoriser une plus grande collaboration en recherche et développement en appuyant des projets auxquels participent des chercheurs et chercheuses universitaires et des organisations partenaires des secteurs privé, public et sans but lucratif.

Ces projets de recherche portent sur un éventail de domaines, dont la fabrication, l’aérospatiale, l’énergie, l’environnement et l’agriculture, et sont dirigés par des équipes de partenaires ayant des perspectives et des compétences diverses. Ils produiront de nouvelles connaissances et accéléreront l’application des résultats de la recherche au bénéfice de tous les Canadiens et toutes les Canadiennes.

Ainsi, grâce à une subvention qui lui a été accordée, William Quinton, professeur à la Wilfrid Laurier University, a pu mettre sur pied un projet de recherche dans les Territoires du Nord-Ouest auquel participent quatre universités, trois ministères territoriaux ainsi qu’une administration régionale et un conseil en éducation des Premières Nations. Ces partenaires de recherche travaillent ensemble afin de mieux comprendre le pergélisol et de pouvoir mieux prédire et réduire l’incidence de sa fonte sur les ressources en eau communes. Leur alliance de recherche donnera lieu à de nouvelles connaissances, à des outils de prévision fondés sur la science et à des stratégies d’atténuation et d’adaptation axées sur les utilisateurs. Les gouvernements et les collectivités nordiques ont besoin de ces ressources pour gérer et atténuer les répercussions de la fonte sans précédent du pergélisol. Il leur sera ainsi possible d’élaborer et de mettre en œuvre des approches de gestion de l’environnement adaptées aux conditions de fonte du pergélisol à grande échelle et de générer des résultats de recherche positifs pour la santé de l’environnement et de la collectivité.  

Citations

« Conformément à sa nouvelle vision à l’égard de la science, notre gouvernement demeure déterminé à appuyer les chercheurs et chercheuses du Canada. Dans le cadre du programme de subventions Alliance, il aide à réunir tout un éventail de compétences dans divers secteurs au Canada et permet la création de nouvelles possibilités qui transformeront la recherche prometteuse en avantages concrets pour l’ensemble des Canadiens et des Canadiennes. »
- L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Félicitations à tous les titulaires d’une subvention Alliance. Ce modèle de subvention offre de la souplesse et tient compte des besoins. Il correspond à ce que veulent les chercheurs et chercheuses et les partenaires, comme en témoigne la réponse enthousiaste qu’il a suscitée. Ces équipes ont la possibilité de créer des collaborations uniques avec un vaste éventail de partenaires, ce qui leur permet de mieux relever de grands défis prioritaires pour le Canada. »  
- Marc Fortin, vice-président, Partenariats de recherche, CRSNG

« Les Territoires du Nord-Ouest sont parmi les régions où le réchauffement est le plus rapide au monde. La limite sud du pergélisol fond à un rythme sans précédent et la couverture végétale change plus rapidement que jamais. Grâce à la subvention Alliance, des communautés autochtones, des professeurs et professeures, des organismes gouvernementaux et des chercheurs et chercheuses peuvent travailler ensemble afin de mieux comprendre la fonte du pergélisol et de mieux être en mesure de la prévoir et de s’y adapter. »     
 - William Quinton, professeur, Wilfrid Laurier University

Faits saillants

  • Les subventions Alliance sont accordées tout au long de l’année. L’annonce faite aujourd’hui comprend les sommes octroyées depuis le lancement du programme, en avril 2019, jusqu’au 31 décembre 2020.
  • En août 2020, le CRSNG a accordé 15,7 millions de dollars supplémentaires à l’appui de 317 projets portant sur la recherche et les défis techniques liés à la pandémie. Ce montant, accordé par l’intermédiaire des subventions Alliance, avait pour but de stimuler les collaborations entre les chercheurs universitaires, d’une part, et les secteurs public et sans but lucratif et l’industrie, d’autre part.

Liens connexes

Suivez le CRSNG sur Twitter : @CRSNG_NSERC
Pour les nouvelles scientifiques canadiennes, suivez @ScienceCdn sur les médias sociaux : Twitter, Instagram et Facebook.
Suivez Innovation, Sciences et Développement économique Canada sur Twitter : @ISDE_CA

Personnes-ressources

Christine Seguin
Agente des relations avec les médias et des affaires publiques
Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
media@nserc-crsng.gc.ca

John Power
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
john.power@canada.ca

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram