Plan stratégique du CRSNG pour 2030


Des documents pour lancer les discussions

Les collèges, les cégeps et les écoles polytechniques et l’écosystème de la recherche et de l’innovation au Canada

Le présent document fait partie d’une série de documents de travail préparés par le personnel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) pour stimuler la discussion dans le cadre de l’élaboration du Plan stratégique du CRSNG pour 2030. Les idées présentées dans ce document ne constituent pas des orientations stratégiques; elles visent plutôt à alimenter les discussions parmi les parties prenantes du CRSNG. Par ailleurs, la mise en œuvre des idées proposées ne nécessiterait pas de nouveau financement au titre des programmes et n’entrainerait pas de compressions dans les programmes en place.

Sur cette page


Contexte

L’écosystème de la recherche et de l’innovation est un continuum dans lequel divers organismes – universités, collèges, cégeps, écoles polytechniques, hôpitaux universitaires, instituts de recherche, bailleurs de fonds, petites et moyennes entreprises (PME), multinationales, organismes sans but lucratif, etc. – contribuent chacun à leur façon à la recherche et au développement (R-D). Un écosystème productif doit faire appel à l’ensemble des participantes et participants, tirer parti de leurs forces respectives et promouvoir des mécanismes qui appuient le processus d’innovation.

Selon le Groupe de travail sur la recherche appliquée dans les collèges (2019), 95 % des Canadiennes et Canadiens et 86 % des Autochtones vivent à moins de 50 km d’un cégep ou d’une école polytechnique (appelés ci-après « collèges »). Les collèges ont des connaissances, des compétences et des relations qui leur sont propres et ils occupent une place distincte dans l’écosystème de la recherche. Par conséquent, la recherche appliquée dans les collèges favorise l’innovation communautaire et répond de façon unique aux besoins des partenaires. La mise à contribution de ces établissements et de leurs chercheuses et chercheurs permet de mieux faire connaitre les retombées de la recherche postsecondaire dans tous les domaines de recherche, améliore l’inclusion et les liens entre les chercheuses et chercheurs et les utilisatrices et utilisateurs finaux, et donne de meilleurs résultats pour le Canada.

Le Programme d’innovation dans les collèges et la communauté

Le Programme d’innovation dans les collèges et la communauté (ICC), administré par le CRSNG au nom des trois organismes subventionnaires fédéraux (CRSNG, Conseil de recherches en sciences humaines du Canada [CRSH] et Instituts de recherche en santé du Canada [IRSC]), vise à financer la recherche appliquée dans les collèges. Si on le compare aux programmes orientés vers les universités, il est généralement moins connu au sein des trois organismes et parmi les autres actrices et acteurs de l’écosystème de la recherche. Pourtant, le gouvernement du Canada a reconnu à maintes reprises qu’il constituait un élément moteur des projets de R-D dirigés par des partenaires. Étant donné que le CRSNG a pour objectif de financer la recherche universitaire qui génère des retombées concrètes pour le Canada tout en formant la prochaine génération de chercheuses et chercheurs, le Programme d’ICC sert d’intermédiaire pour :

  • appuyer la recherche en sciences naturelles et en génie ainsi que l’innovation sociale et en santé;
  • favoriser la collaboration entre les trois organismes subventionnaires et la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) afin d’appuyer la recherche menée dans les collèges;
  • mieux sensibiliser les organismes subventionnaires à l’importance d’investir dans la R-D et les personnes de talent;
  • former la prochaine génération de chercheuses et chercheurs et permettre aux personnes hautement compétentes d’occuper des postes de recherche au sein des collèges et d’opter pour une carrière dans la collectivité;
  • rendre la recherche accessible dans les centres urbains et ruraux;
  • jeter un pont entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée;
  • stimuler l’économie canadienne grâce à la participation d’entreprises partenaires à la recherche appliquée menée dans les établissements postsecondaires.

Possibilités

Il est possible de tirer parti du rôle unique que jouent les collèges dans l’écosystème en intégrant mieux la recherche appliquée réalisée dans les collèges dans tous les domaines de recherche et parmi toutes les chercheuses et tous les chercheurs. Si l’on appuyait ce type de recherche et les occasions d’en accroitre les retombées (voir ci-dessous), les résultats de la recherche pourraient progresser sur le spectre de la R‑D, au sein des collectivités et vers les utilisatrices et utilisateurs finaux.

L’un des résultats énoncés dans le Plan ministériel 2020-2021 du CRSNG vise à mobiliser les connaissances produites en transformant la recherche canadienne en sciences naturelles et en génie en résultats au bénéfice de l’ensemble de la population du pays. Comme le Programme d’ICC relève des trois organismes subventionnaires, cet objectif s’applique aussi à l’innovation sociale et en santé. Si l’on facilitait la participation des collèges à d’autres programmes des trois organismes et que l’on utilisait leurs forces particulières pour transformer la technologie en vue de son application concrète et de sa commercialisation, les résultats en seraient accrus. Pour améliorer les résultats, le CRSNG pourrait faire des collèges et de leurs partenaires des collaborateurs dans une base plus vaste de programmes de financement afin de tirer parti de leurs forces, distinctes mais complémentaires. Si l’on comprenait mieux le rôle unique des collèges dans l’écosystème de la recherche, il serait plus facile de les intégrer dans le processus d’innovation et d’ainsi maximiser les retombées économiques et les succès pour d’autres intervenantes et intervenants du milieu de la recherche. Le Canada y trouverait aussi des avantages, entre autres un meilleur accès des étudiantes et des étudiants à l’enseignement supérieur, un renforcement des compétences requises par les entreprises et les partenaires communautaires, une amélioration du passage de la création de savoir et de technologie à son adaptation et un accroissement de la propriété intellectuelle commercialisée au bénéfice de l’économie canadienne. Pourtant, l’infrastructure humaine et les immobilisations relativement modestes vouées à la recherche appliquée dans les collèges limitent les services techniques et les services de commercialisation que peuvent offrir les bureaux de la recherche de ces établissements.

Les collèges entretiennent généralement des liens solides avec les collectivités rurales, l’industrie locale, les organismes sans but lucratif et les administrations régionales. Bien qu’ils soient situés en milieu urbain, ils jouent un plus grand rôle dans les milieux ruraux que les universités. Les collèges recrutent souvent des chargés de cours parmi des représentants de l’industrie, forment les étudiantes et étudiants afin qu’ils puissent travailler dans des entreprises locales et des organismes sans but lucratif et sont situés à proximité de leurs partenaires. Ils établissent ainsi des liens étroits au sein de leur propre collectivité, et leurs partenaires à l’échelle locale et régionale sont bien au fait de leurs capacités. Cette importance accordée à la collectivité renforce les compétences utiles aux partenaires, facilite la formation des étudiantes et étudiants afin qu’ils acquièrent les compétences requises et favorise la croissance économique, la création d’emplois et la compétitivité par l’intermédiaire des entreprises partenaires. Les liens ainsi noués dans la collectivité contribuent à maintenir en poste des stagiaires expérimentés dans des régions plus petites, améliorant ainsi l’inclusion sociale. Au Québec, il existe un vaste réseau de cégeps et de centres collégiaux de transfert de technologies en pratiques sociales novatrices (CCTT-PSN). Les centres regroupent quelque 1 500 professionnels du domaine de l’innovation technologique et sociale qui aident les entreprises et autres organismes à améliorer leur efficacité, leur productivité et leur compétitivité (Synchronex, s. d.). Ailleurs au Canada, Tech-Access Canada, organisme similaire aux CCTT du Québec, regroupe 60 centres d’accès à la technologie.

Il est possible de renforcer les liens entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée par l’intermédiaire des collèges. La conduite de projets à court terme et la transformation des résultats de la recherche en produits commercialisables font appel à l’expertise spécialisée des collèges. Elles revêtent souvent moins d’intérêt pour les chercheuses et chercheurs universitaires, car le temps qu’elles requièrent ne cadre pas avec le temps généralement requis pour la formation au niveau universitaire. À l’heure actuelle, le financement de projets faisant appel à la collaboration entre les collèges et les universités s’inscrit dans le cadre du Programme d’ICC. Certaines universités ont mentionné qu’il serait possible d’accroitre le soutien à ce type de collaborations. Les liens qu’entretiennent les collèges avec la collectivité et les partenaires stimulent l’économie canadienne grâce à la participation des entreprises partenaires à la recherche appliquée menée dans les établissements. Il n’en demeure pas moins qu’il faut mieux faire connaitre la recherche menée dans les collèges et les retombées qu’elle génère pour l’écosystème canadien de la recherche. Il est important que les intervenants tels les organismes subventionnaires fédéraux et les gouvernements provinciaux comprennent mieux ce qu’implique la recherche en milieu collégial, entre autres qu’ils comprennent les capacités des collèges, comment leurs forces uniques complètent d’autres investissements et comment reconnaitre et intégrer leurs compétences et en tirer parti pour stimuler l’innovation au bénéfice de l’ensemble de la population canadienne.


Éléments à prendre en compte

Les collèges occupent un créneau unique dans la recherche dirigée par les partenaires. N’ayant aucun programme de recherche interne, ils exécutent des projets de recherche appliquée axés exclusivement sur les besoins de leurs partenaires. Sans leurs contributions à la recherche, il y aurait des lacunes ou des retards dans la mise au point de produits novateurs, une diminution des gains de productivité et, par conséquent, un ralentissement de la croissance économique. Les travaux de recherche des collèges sont particulièrement utiles aux PME, qui sont souvent en quête de solutions à court terme en recherche appliquée. Dans la culture des collèges, la propriété intellectuelle appartient au partenaire industriel et l’objectif est de commercialiser le produit. Cette culture est quelque peu différente de l’approche et de la culture d’autres parties prenantes de l’écosystème de la recherche – certains, par exemple, se concentrent sur la publication d’articles dans des revues à grande incidence. Il est important que le Canada conserve l’avantage concurrentiel que lui procure l’avancement des connaissances de qualité. Toutefois, le fait de rater des occasions d’appliquer ces connaissances de la façon dont le font les projets de recherche menés dans les collèges peut avoir des répercussions négatives sur l’économie canadienne, par exemple de faibles taux de commercialisation et le manque de personnel dument formé.

La présence des collèges presque partout au Canada est un autre facteur unique à prendre en compte. Les liens solides qu’ils entretiennent avec les entreprises et les administrations locales ainsi qu’avec les partenaires communautaires contribuent au transfert des résultats de la recherche vers les utilisatrices et utilisateurs finaux. S’il n’en était pas ainsi, la recherche et ses résultats seraient moins accessibles dans bien des collectivités et centres non urbains, entre autres pour les peuples autochtones.

La recherche appliquée menée dans les collèges a une forte incidence et sa poursuite requiert un soutien soutenu et ciblé. Les collèges, axés sur les projets à court terme dirigés par un partenaire et visant une commercialisation rapide, sont peu enclins à publier des articles dans des revues savantes, ce qui restreint leur compétitivité dans des programmes visant les chercheuses et chercheurs universitaires. Si les résultats de la recherche ne sont pas reconnus de façon plus inclusive, en ne se limitant pas aux formes de contribution traditionnelles, ces acteurs de l’écosystème de la recherche et de l’innovation risquent de ne pas pouvoir occuper la place qui leur revient. 


Questions à aborder

  • Comment faire ressortir le rôle complémentaire de diverses parties prenantes, par exemple les universités et les collèges, dans l’écosystème de la recherche? Quelles sont les possibilités de renforcer la complémentarité?
  • Compte tenu du créneau qu’occupent les collèges lorsqu’il s’agit de faciliter l’accès à la recherche dans les collectivités et de rendre les résultats de la recherche commercialisables, que fait le CRSNG pour aider les collèges à élargir davantage leur rôle unique dans l’écosystème de la recherche et de l’innovation et d’en tirer parti?
  • Une fois que l’écosystème aura amélioré la complémentarité et les collaborations entre les universités et les collèges et que la formation en recherche dans les collèges aura elle aussi été améliorée (voir le document de discussion intitulé Préparer la prochaine génération de chercheuses et chercheurs de talent), quelle sera la prochaine étape pour les collèges dans l’écosystème de la recherche?

Références

Amyot, D. « Soutenir la collaboration pour stimuler l’innovation canadienne », Pleins feux sur la recherche appliquée. RE$EARCH MONEY et Collèges et instituts Canada (dir.), Toronto (Ontario), novembre 2019, p. 3. En ligne : https://researchmoneyinc.com/wp-content/uploads/2019/11/AR-finalNov162019-Digital-Pages.pdf.

Collèges et instituts Canada. « Les collèges et instituts joueront un rôle essentiel au sein des supergrappes d’innovation », Ottawa (Ontario), le 15 février 2018. En ligne : https://www.collegesinstitutes.ca/fr/centre-des-nouvelles/communique-de-presse/les-colleges-et-instituts-joueront-un-role-essentiel-au-sein-des-supergrappes-dinnovation/.

Collèges et instituts Canada. « Les collèges et les instituts jouent un rôle crucial pour l’innovation canadienne selon le plus récent rapport sur la recherche appliquée », Ottawa (Ontario), le 20 novembre 2019. En ligne : https://www.collegesinstitutes.ca/fr/centre-des-nouvelles/communique-de-presse/les-colleges-et-les-instituts-jouent-un-role-crucial-pour-linnovation-canadienne-selon-le-plus-recent-rapport-sur-la-recherche-appliquee/.

Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG). Plan ministériel 2020-2021, Ottawa (Ontario), CRSNG. En ligne : https://www.nserc-crsng.gc.ca/NSERC-CRSNG/Reports-Rapports/DP/2021-2022/index_fra.asp?wbdisable=false.

Conseil des académies canadiennes. Dynamiser la découverte – Le comité d’experts sur les pratiques internationales pour financer la recherche en sciences naturelles et en génie, Ottawa (Ontario), Conseil des académies canadiennes, 2021.  En ligne : https://www.rapports-cac.ca/reports/pratiques-internationales-pour-financer-la-recherche-en-sciences-naturelles-et-en-genie/.

Conseil national de recherches du Canada. À l’horizon : Plusieurs perspectives sur l’avenir technologique du Canada – 2030-35, rapport du Groupe de travail sur l’analyse prospective, Ottawa (Ontario), avril 2021. En ligne : https://nrc.canada.ca/fr/organisation/planification-rapports/lhorizon-plusieurs-perspectives-lavenir-technologique-canada-2030-35.   

Groupe de travail sur la recherche appliquée dans les collèges. Collèges, instituts et cégeps – Une solution viable pour impliquer les PME dans l’innovation commerciale, mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, Ottawa (Ontario), Groupe de travail sur la recherche appliquée dans les collèges, 2019. En ligne : https://www.collegesinstitutes.ca/fr/ressources/memoire-presentes/?cp_submissions-fr=2.

Synchronex, le réseau des centres collégiaux de transfert, site Web. En ligne : https://synchronex.ca/.

Nous vous remercions de votre contribution à l’élaboration du Plan stratégique du CRSNG pour 2030. La fiche de commentaires est maintenant fermée.


Coordonnées

Faites-nous part de vos questions, commentaires et idées à :
nserc2030crsng@NSERC-CRSNG.GC.CA

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram