Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Un arrêt planifié ayant une incidence sur ce site et plusieurs autres sites Web et portails de financement du CRSNG et du CRSH (y compris SPPIIE) aura lieu du vendredi 28 juin 2024, à 16 h, au mardi 2 juillet 2024, à 8 h (HE). Pour plus d’information, consultez les pages Web dédiées du CRSNG ou du CRSH/SPPIIE.

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre terminé le 30 juin 2019

Compte rendu soulignant les résultats, les risques et les changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux programmes

Rapport financier trimestriel – 1er trimestre, juin 2019

Introduction

Le présent rapport financier trimestriel (RFT) a été préparé par la direction tel que l’exige l’article 65.1 de la Le lien suivant vous amène à un autre site Web Loi sur la gestion des finances publiques (LGFP) et selon les modalités prescrites par le Conseil du Trésor. Il devrait être lu de concert avec le Le lien suivant vous amène à un autre site Web Budget des dépenses 2019-2020. Il n’a fait l’objet d’aucun audit ou examen externe.

Pouvoirs, mandat et programmes

Le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) a été constitué en 1978 en vertu de la Loi sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie et est un organisme public nommé à l’annexe II de la LGFP. Le CRSNG a pour but d’aider à faire du Canada un pays de découvreurs et d’innovateurs, au profit de tous les Canadiens, en appuyant des étudiants de niveau postsecondaire et des stagiaires postdoctoraux dans leurs études supérieures, en faisant la promotion de la découverte en appuyant les travaux de recherche menés par des chercheurs au niveau postsecondaire et en favorisant les partenariats de recherche entre les établissements postsecondaires et les entreprises.

La Le lien suivant vous amène à un autre site Web Partie II du Budget des dépenses 2019-2020 renferme plus de renseignements sur le mandat et les activités de programme du CRSNG.

Méthode de présentation du rapport

La direction a préparé le présent RFT en utilisant une comptabilité axée sur les dépenses. L’état des autorisations joint à ce rapport inclut les autorisations de dépenser du CRSNG accordées par le Parlement et utilisées par l’organisme, conformément au Budget des dépenses 2019-2020. Le RFT a été préparé en utilisant un cadre de rapports financiers à usage particulier conçu pour répondre aux besoins d’information financière à l’égard de l’utilisation des autorisations de dépenser.

Le gouvernement du Canada ne peut dépenser sans l’autorisation préalable du Parlement. Les autorisations sont accordées sous forme de limites approuvées annuellement en vertu des lois de crédits ou sous forme d’autorisations législatives de dépenser à des fins déterminées en vertu d’autres lois.

Le CRSNG utilise la méthode de la comptabilité d’exercice intégrale pour la préparation et la présentation de ses états financiers annuels, qui font partie du processus de rapport sur les résultats ministériels. Toutefois, les autorisations de dépenser votées par le Parlement sont encore en fonction d’une comptabilité axée sur les dépenses.

Faits saillants des résultats trimestriels et cumulatifs

La présente section donne un aperçu des éléments importants qui ont contribué à modifier les ressources disponibles au cours de l’exercice ainsi que les dépenses cumulatives et trimestrielles réelles par rapport à l’exercice précédent.

Le graphique ci-dessous donne une comparaison des autorisations budgétaires disponibles pour l’ensemble de l’exercice financier et des dépenses budgétaires par trimestre pour l’exercice 2019-2020 et l’exercice 2018-2019.

Comparaison des autorisations budgétaires et des dépenses budgétaires cumulatives (en milliers de dollars)

Changements importants quant aux autorisations budgétaires

Au 30 juin 2019, les autorisations budgétaires totales du CRSNG disponibles pour l’exercice 2019-2020 s’élevaient à 1 363,0 millions de dollars. Cela représente une augmentation globale de 108,5 millions de dollars (8,6 %) par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Des 108,5 millions de dollars, 99,8 millions de dollars se rapportent à une augmentation au titre des programmes de subventions et de bourses du CRSNG (crédit 5), 8,0 millions de dollars à une augmentation des dépenses de fonctionnement (crédit 1) et 0,7 million de dollars à une augmentation des autorisations législatives budgétaires. Les principaux changements dans les autorisations budgétaires du CRSNG entre l’exercice en cours et l’exercice précédent comprennent les éléments suivants :

  • une augmentation de 59,1 millions de dollars découlant du budget de 2018 au titre de la recherche fondamentale;
  • une augmentation de 29,9 millions de dollars découlant du budget de 2018 au titre de la série de subventions offertes dans le cadre du Programme d’innovation dans les collèges et la communauté;
  • une augmentation de 13,0 millions de dollars découlant du budget de 2018 au titre du Programme des chaires de recherche du Canada;
  • une augmentation de 6,1 millions de dollars découlant du budget de 2019 pour la création de bourses d’études supérieures du Canada supplémentaires et pour la prolongation de la durée du congé parental payé;
  • une augmentation de 3,0 millions de dollars découlant du budget de 2018 au titre des programmes pilotes visant à accroitre l’équité, la diversité et l’inclusion dans le milieu de la recherche postsecondaire au Canada;
  • une augmentation de 3,0 millions de dollars au titre des suppléments aux subventions à la découverte MDN-CRSNG;
  • une augmentation de 1,7 million de dollars au titre du Programme des chaires de recherche Canada 150;
  • une augmentation de 1,6 million de dollars au titre d’ajustements salariaux négociés;
  • une diminution de 5,0 millions de dollars au titre du Fonds d’innovation sociale destiné aux collèges et aux communautés en raison de la fin du cycle du concours;
  • une diminution nette de 1,6 million de dollars au titre de divers programmes, notamment le financement complémentaire pour le Programme PromoScience (découlant du budget de 2017), divers transferts entre les ministères partenaires et le financement relatif à la mise en œuvre des conditions d’emploi mises à jour;
  • une diminution de 1,2 million de dollars au titre du Programme des chaires d’excellence en recherche du Canada en raison de la fin d’un cycle de financement.

Changements importants quant aux autorisations budgétaires utilisées

Dépenses cumulatives pour l’exercice courant
Le tableau suivant présente une comparaison des dépenses cumulatives par crédit pour l’exercice en cours et l’exercice précédent.

Dépenses budgétaires cumulatives à la fin du trimestre (en millions de dollars) 2019-2020 2018-2019 Écart
Crédit 1 - Dépenses de fonctionnement
Liées au personnel 12,3 10,6 1,7
Non liées au personnel 2,1 1,5 0,6
Crédit 5 - Subventions et bourses 337,2 338,2 (1,0)
Dépenses budgétaires totales 351,6 350,3 1,3

Les dépenses budgétaires totales s’élevaient à 351,6 millions de dollars à la fin du premier trimestre de l’exercice 2019-2020, par rapport à 350,3 millions de dollars au cours de la même période de l’exercice précédent.

Subventions et bourses

À la fin du premier trimestre de l’exercice 2019-2020, les dépenses du CRSNG au titre des subventions et bourses ont diminué de 1,0 million de dollars par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Les différences sont attribuables à :

  • une augmentation de 13,4 millions de dollars au titre de la série de programmes axés sur la découverte en raison d’autorisations accrues découlant du budget de 2018;
  • une augmentation de 3,2 millions de dollars au titre du Programme des chaires de recherche du Canada en raison d’autorisations accrues découlant du budget de 2018;
  • une diminution de 2,3 millions de dollars au titre du Programme des chaires d’excellence en recherche du Canada en raison de la fin du premier cycle de financement;
  • une diminution nette de 15,3 millions de dollars en raison d’un écart temporaire relatif aux paiements.

Dépenses de fonctionnement

Les dépenses liées au personnel ont augmenté de 1,7 million de dollars par rapport à celles de la même période en 2018-2019. L’augmentation est principalement attribuable à l’augmentation économique résultant du renouvèlement des conditions d’emploi approuvées au troisième trimestre de 2017-2018 et à l’embauche d’équivalents temps plein (ETP) découlant de la mise en œuvre du budget de 2018.

Les dépenses totales non liées au personnel ont augmenté de 0,6 million de dollars en raison d’une augmentation des dépenses au titre des services professionnels et de l’achat de matériel de bureau, d’ordinateurs et de téléphones cellulaires attribuable à l’augmentation du nombre d’employés.

Autorisations utilisées en fonction du temps écoulé

Les autorisations budgétaires totales utilisées au cours du premier trimestre (351,6 millions de dollars) de l’exercice 2019-2020 représentent 26 % des autorisations budgétaires totales (1 362,9 millions de dollars).

Risques et incertitudes

Au moyen de l’exercice d’identification des risques organisationnels, le CRSNG définit chaque année les risques au niveau organisationnel et élabore des mesures correctives afin de réduire le plus possible leur probabilité de réalisation ou leur incidence. La haute direction suit de près les risques énumérés ci-dessous pour veiller à ce qu’ils soient atténués de manière continue et que le niveau de risque résiduel soit acceptable.

Risque stratégique 1 : Gestion des ressources – Il y a un risque que les ressources (c.-à-d. humaines, technologiques et financières) soient insuffisantes pour appuyer la conception et l’exécution des programmes ou que leur attribution ne soit pas appropriée pour ce faire.

En raison des pressions croissantes pour produire des résultats, le CRSNG a dû relever des défis relatifs à la capacité d’embaucher ou d’intégrer des ressources humaines qualifiées. En l’absence de ressources humaines suffisamment qualifiées, il a fallu faire appel à des employés contractuels à des couts beaucoup plus élevés. De plus, les pressions exercées pour offrir de nouvelles possibilités de financement dans des délais serrés ont nécessité un nombre relativement élevé d’employés contractuels. La stratégie de réponse au risque cernée pendant la planification initiale pour 2018-2019 est toujours pertinente et les aspects clés des mesures de suivi établies ont été réalisés.

Risque stratégique 2 : Gestion du changement – Il y a un risque que les processus de gestion du changement du CRSNG ne lui permettent pas de planifier et de mettre en œuvre efficacement les transformations et de les justifier auprès des employés et du milieu de la recherche.

Conformément au Plan d’action de la Stratégie d’investissement dans le personnel, des activités concrètes ont été mises en place afin de relever les défis cernés dans le Sondage auprès des fonctionnaires fédéraux de 2017. Des ressources de gestion du changement ont été retenues (ou sont en voie de l’être) pour appuyer les grandes initiatives organisationnelles, comme le renouvèlement du milieu de travail. La Direction des services administratifs communs (DSAC) explore également des options pour mettre sur pied un bureau de gestion du portefeuille et de gestion du changement qui coordonnerait la gestion du changement pour les projets de la DSAC. D’après les premières leçons tirées, les besoins organisationnels et l’adhésion de la haute direction, ce bureau pourrait prendre de l’expansion et offrir des services de gestion du changement dans l’ensemble du CRSNG.

Changements importants quant au fonctionnement, au personnel et aux possibilités de financement

Le CRSNG est heureux d’accueillir M. Alejandro Adem comme nouveau président qui entrera officiellement en fonction le 1er octobre 2019.

À la suite de l’annonce faite dans le budget de 2019, le CRSNG, en collaboration avec le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada, a annoncé en juin 2019 que la durée du congé parental payé avait doublé pour les étudiants diplômés et les stagiaires postdoctoraux appuyés par les organismes. La durée maximale du congé parental payé est passée de 6 à 12 mois pour tout titulaire d’une bourse en congé parental payé le 1er avril 2019 ou après, y compris les personnes dont le congé parental a commencé avant cette date. Le changement s’applique aux titulaires d’une bourse d’études supérieures ou d’une bourse postdoctorale d’un organisme subventionnaire ainsi qu’aux étudiants et aux boursiers qui sont payés à même la subvention de leur directeur de recherche accordée par l’un des organismes.

Le CRSNG accepte maintenant les demandes de subvention Alliance, qui regroupe les subventions d’engagement partenarial (y compris les subventions d’engagement partenarial Plus), les subventions de professeurs-chercheurs industriels, les subventions Connexion, les subventions de partenariat stratégique pour les réseaux et pour les projets, les bourses Expérience et les subventions de recherche et développement coopérative.

Approuvé par :

Copie originale signée par :

Digvir S. Jayas
Président par intérim
CRSNG



Ottawa, Canada
Le 29 aout 2019

 

Copie originale signée par :

Patricia Sauvé-McCuan
Vice-présidente et dirigeante principale des
finances du CRSNG


État des autorisations (non audité)

  Exercice 2019-2020 (en milliers de dollars)
  Crédits totaux disponibles pour l’exercice se terminant le 31 mars 2020* Crédits utilisés pour le trimestre terminé le 30 juin 2019 Cumul des crédits utilisés à la fin du trimestre
Crédit 1 – dépenses de fonctionnement 54 073 12 935 12 935
Crédit 5 - subventions et bourses 1 302 727 337 161 337 161
Autorisations législatives budgétaires
Régimes d'avantages sociaux des employés 6 005 1 495 1 495
Dépense des revenus en vertu du paragraphe 4(2) de la Loi sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie 179 - -
Autorisations budgétaires totales 1 362 984 351 591 351 591

 

  Exercice 2018-2019 (en milliers de dollars)
  Crédits totaux disponibles pour l’exercice se terminant le 31 mars 2019* Crédits utilisés pour le trimestre terminé le 30 juin 2018 Cumul des crédits utilisés à la fin du trimestre
Crédit 1 – dépenses de fonctionnement 46 122 10 752 10 752
Crédit 5 - subventions et bourses 1 202 908 338 178 338 178
Autorisations législatives budgétaires
Régimes d'avantages sociaux des employés 5 362 1 318 1 318
Dépense des revenus en vertu du paragraphe 4(2) de la Loi sur le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie 88 - -
Autorisations budgétaires totales 1 254 480 350 248 350 248

*N’inclut que les autorisations disponibles pour l’exercice et accordées par le Parlement à la fin du trimestre.

État des dépenses budgétaires ministérielles par article courant (non audité)

  Exercice 2019-2020 (en milliers de dollars)
  Dépenses prévues pour l’exercice se terminant
le 31 mars 2020
Total dépensé durant le trimestre terminé
le 30 juin 2019
Cumul des crédits utilisés à la fin du trimestre
Dépenses      
Personnel 45 281 12 327 12 327
Transport et communications 4 519 357 357
Information 1 997 128 128
Services professionnels et spéciaux 5 531 1 001 1 001
Location 1 303 447 447
Services de réparation et d’entretien 225 26 26
Services publics, fournitures et approvisionnements 180 101 101
Acquisition de matériel et d’outillage 1 221 44 44
Autres subventions et paiements - (1) (1)
Paiements de transfert 1 302 727 337 161 337 161
Dépenses budgétaires totales 1 362 984 351 591 351 591

  Exercice 2018-2019 (en milliers de dollars)
  Dépenses prévues pour l’exercice se terminant
le 31 mars 2019
Total dépensé durant le trimestre terminé
le 30 juin 2018
Cumul des crédits utilisés à la fin du trimestre
Dépenses      
Personnel 40 042 10 594 10 594
Transport et communications 3 561 461 461
Information 1 735 137 137
Services professionnels et spéciaux 4 248 422 422
Location 1 061 329 329
Services de réparation et d’entretien 96 3 3
Services publics, fournitures et approvisionnements 160 84 84
Acquisition de matériel et d’outillage 669 40 40
Autres subventions et paiements - - -
Paiements de transfert 1 202 908 338 178 338 178
Dépenses budgétaires totales 1 254 480 350 248 350 248