Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Instructions aux évaluateurs externes - Bourses Arthur-B.-McDonald

Lignes directrices sur les conflits d'intérêts et la confidentialité

Si vous êtes en conflit d'intérêts ou qu'il vous est impossible d'évaluer la ou les demandes, veuillez nous en informer le plus tôt possible par téléphone ou par courriel à l'adresse mcdonald@nserc-crsng.gc.ca. Dans le courriel, donnez votre identité et indiquez la ou les demandes qu'il vous est impossible d'évaluer. Écrivez également, dans la ligne OBJET de votre courriel le numéro de la ou des demandes.

Un conflit d’intérêts peut être considéré comme réel ou apparent lorsqu’un évaluateur externe :

  • est un parent ou un ami proche d’un candidat ou entretient une relation personnelle avec un candidat;
  • pourrait obtenir ou perdre un avantage financier ou matériel à la suite du financement de la demande;
  • a depuis longtemps des divergences de vues d’ordre scientifique ou personnel avec les candidats;
  • a une affiliation avec l’établissement, l’organisation ou l’entreprise des candidats (y compris avec des hôpitaux de recherche ou des instituts de recherche affiliés);
  • a une affiliation professionnelle étroite avec un candidat si l’une des situations suivantes est survenue au cours des six dernières années :
    • avoir des interactions fréquentes et régulières avec un candidat dans le cadre de fonctions exercées au sein d’un même département, d’un même établissement, d’une même organisation ou d’une même entreprise;
    • avoir été le superviseur ou le stagiaire d’un candidat;
    • avoir collaboré, publié ou partagé des fonds avec un candidat ou prévoir le faire prochainement;
    • travailler pour l’établissement demandeur;
  • estime, pour quelque raison que ce soit, être incapable de réaliser une évaluation impartiale de la demande.

Les organismes de financement sont assujettis à la Loi sur la protection des renseignements personnels et à la Loi sur l’accès à l’information. Ces lois régissent la collecte, l’utilisation et la divulgation de l’information détenue par le gouvernement fédéral et certaines organisations financées par celui-ci. La documentation remise aux organismes de financement par les candidats peut être transmise aux membres de comité d’évaluation, aux évaluateurs externes et aux observateurs. Elle peut contenir des renseignements personnels et des renseignements commerciaux confidentiels. En vertu de la loi, les candidats ont le droit d’accéder à l’information fournie par les membres de comité d’évaluation et les évaluateurs externes au sujet de leur demande. Le nom des évaluateurs externes n’est pas divulgué afin d’assurer une évaluation impartiale de la demande. Le nom des membres de comité d’évaluation peut être divulgué à la discrétion de l’organisme de financement. Les documents écrits utilisés pour mener à bien le processus d’évaluation sont en général mis à la disposition des candidats lorsque ceux-ci sont informés des résultats du concours.

Les membres de comité d’évaluation, les évaluateurs externes et les observateurs doivent veiller à ce que les mesures suivantes soient prises.

  • Assurer en tout temps la confidentialité de tous les documents et de tous les renseignements que leur confient les organismes de financement. Ces documents et renseignements ne doivent être utilisés qu’aux fins pour lesquelles ils ont été collectés à l’origine, à savoir l’évaluation des demandes et la formulation de recommandations de financement, le cas échéant.
  • Assurer l’entreposage sécuritaire des documents d’évaluation, afin de prévenir un accès non autorisé. Ces documents doivent être transmis à l’aide de techniques sécuritaires et lorsqu’ils ne sont plus requis, ils doivent être détruits de façon sécuritaire. La perte ou le vol de documents doit être déclaré aux organismes de financement.
  • Transmettre aux organismes de financement toutes les demandes de renseignements ou tout renseignement supplémentaire reçu au sujet d’une demande ou de son évaluation. Les membres de comité d’évaluation, les évaluateurs externes et les observateurs ne doivent pas communiquer avec les candidats pour obtenir des renseignements supplémentaires, ni leur divulguer des renseignements découlant du processus d’évaluation.

Conduite responsable de la recherche

La présentation d’une demande aux organismes engage les candidats à respecter le Le lien suivant vous amène à un autre site Web Cadre de référence des trois organismes sur la conduite responsable de la recherche. Si un évaluateur externe remarque, au cours du processus d’évaluation, une apparente situation d’inconduite en matière d’intégrité (p. ex., une fausse représentation dans une demande ou dans un document telle que fournir des renseignements incomplets, inexacts ou faux), il doit en parler immédiatement au personnel du programme concerné. De telles allégations ne devraient pas être prises en compte pendant l’évaluation ni être soulevées dans votre rapport.

La situation sera abordée conformément au Cadre de référence des trois organismes sur la conduite responsable de la recherche. Cependant, l’évaluateur externe ne sera pas informé du résultat. Les conclusions sont confidentielles, les renseignements étant de nature personnelle.

Limiter les préjugés inconscients

Le CRSNG prend des mesures concrètes en regard du fait qu’il est essentiel de créer un système de recherche canadien plus équitable, diversifié et inclusif afin de favoriser les travaux de recherche d’excellence et novateurs qui sont susceptibles d’engendrer les retombées nécessaires pour approfondir les connaissances et relever des défis à l’échelle locale, nationale et internationale. C’est sur ce principe que reposent les engagements formulés dans l’Énoncé des trois organismes sur l’équité, la diversité et l’inclusion.

Le CRSNG demande aux évaluateurs externes de faire leur possible pour examiner toutes les candidatures sans préjugés fondés sur une école de pensée, la recherche fondamentale par opposition à la recherche appliquée, certaines sous-disciplines, les domaines de recherche, les approches, la taille ou la réputation d’un établissement ou encore l’âge, les préférences personnelles ou le sexe d’un candidat. Le CRSNG met les évaluateurs externes en garde contre les préjugés relatifs à une candidature fondés sur ce type de facteurs et leur demande de s’assurer qu’aucune partialité n’influe sur le processus d’évaluation. Les évaluateurs externes sont invités à suivre le module de formation suivant :

Le CRSNG recommande aux évaluateurs d’utiliser un langage aussi neutre que possible dans leur rapport. Ils doivent éviter toute formulation ou expression qui véhicule des préjugés, des stéréotypes ou des propos discriminatoires envers des personnes ou des groupes ou leur établissement. Pour en savoir plus, consulter les Le lien suivant vous amène à un autre site Web lignes directrices des Chaires de recherche du Canada pour limiter les préjugés involontaires.

Comment évaluer le dossier de candidature

Les bourses Arthur-B.-McDonald sont accordées à des chercheurs universitaires en début de carrière en sciences naturelles et en génie. Elles les aident à renforcer leur capacité de recherche pour leur permettre de devenir des chefs de file dans leur domaine et d’inspirer d’autres personnes. Le CRSNG accorde jusqu’à six bourses Arthur-B.-McDonald chaque année.

Les chercheurs universitaires en début de carrière (c’est-à-dire ayant occupé un poste universitaire indépendant pendant 10 ans ou moins au 1er juin de l'année du concours) peuvent présenter une candidature à cette bourse eux-mêmes. L’établissement du candidat doit attester qu’il appuie la candidature et peut soumettre jusqu'à six candidatures par an.

Le dossier de candidature comprend :

  1. Une lettre de candidature comprenant deux grandes sections :
    1. Description de la candidature

      Raisons pour lesquelles le CRSNG devrait évaluer la candidature à une bourse Arthur-B.-McDonald, compte tenu des critères de sélection : a) réalisations en recherche et incidence; b) sensibilisation, mentorat et leadership.

    2. Orientations futures
      • Vision de la recherche :
        En quoi les travaux du candidat représentent un axe de recherche ou un concept original ou novateur et feront progresser le domaine de recherche ou auront une incidence sur le plan des politiques ou de la technologie.

      • Recherche proposée :
        Description de la recherche proposée pour la période de validité de la bourse; explication sur la façon dont le sexe, le genre et la diversité seront pris en compte dans le plan de recherche (voir ci-après); justification, si ces questions ne s’appliquent pas à la recherche proposée.

      • Formation de personnel hautement qualifié (PHQ) :

        Explication de l’approche prévue pour former et encadrer le PHQ et assurer l’équité, la diversité et l’inclusion dans le milieu de recherche et de formation.

        Pour en savoir plus sur la prise en compte des questions d’équité, de diversité et d’inclusion dans cette section de la lettre, consultez le Le lien suivant vous amène à un autre site Web Guide du candidat : Tenir compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans votre demande publié par le CRSNG.

  2. Le formulaire de renseignements personnels (formulaire 100) du CRSNG du candidat

Le comité de sélection de ce prix prestigieux est un groupe multidisciplinaire d’éminents chercheurs et ingénieurs et il s'en remet grandement à l'opinion d'évaluateurs externes pour prendre sa décision sans appel relative à chaque mise en candidature. Nous vous demandons donc de rédiger vos commentaires de façon à ce qu'ils soient compris par des non-spécialistes. Les commentaires particuliers, ainsi que les commentaires généraux, sur les réalisations du candidat dans son domaine et sur l’importance, la portée et l’incidence de ses contributions seront très utiles au comité de sélection.

Dans votre évaluation du mérite de la candidature, veuillez formuler et inscrire dans les cases appropriées des commentaires en fonction des critères suivants :

Réalisations en recherche et incidence

  • Originalité, qualité et incidence des contributions antérieures du candidat;
  • Mesure dans laquelle ces contributions ont suscité des percées innovatrices dans le ou les domaines de recherche ou bien une technologie ou une politique répondant à des besoins socioéconomiques ou environnementaux.

L’incidence ne se mesure pas au moyen d’indicateurs quantitatifs comme le facteur d’impact des revues ou l’indice h. Il s’agit plutôt de l’influence des résultats sur d’autres chercheurs, le domaine visé, la discipline dans son ensemble ou d’autres disciplines ou encore au-delà de l’écosystème de recherche. L’incidence peut notamment prendre la forme de l’avancement des connaissances, du développement d’une technologie, de la prise en charge de besoins socioéconomiques ou environnementaux, ou de l’accroissement de la diversité et de l’équité en recherche. La pertinence de ces questions peut varier selon la discipline et la nature de la recherche menée.

Sensibilisation, mentorat et leadership

  • Pour les éléments suivants, faites état des réalisations antérieures et prévues :

    • Communication des résultats de la recherche à des non-spécialistes ou participation à des activités de sensibilisation du public;
    • Mentorat de la prochaine génération;
    • Leadership dans le cadre d’activités ayant trait aux éléments susmentionnés, au domaine de recherche ou au contexte des sciences naturelles et du génie en général

Le mentorat désigne une relation officielle ou officieuse entre un mentor et un mentoré, dans le cadre de laquelle le mentor fournit des conseils et du soutien afin de favoriser la croissance et le perfectionnement du mentoré. Le mentorat va souvent au-delà de la supervision officielle de PHQ et s’étend à d’autres personnes qui ne font pas l’objet d’une supervision. Par ailleurs, bien que la formation de PHQ comporte souvent une forme de mentorat, il faut fournir des preuves explicites démontrant qu’il y a bel et bien eu mentorat.

Exemples de sensibilisation, de mentorat et de leadership :

  • Organisation d’activités de promotion des sciences naturelles et du génie;
  • Entrevues dans les médias ou exposés publics sur la recherche;
  • Participation dans les médias sociaux à des activités ayant trait à la recherche;
  • Appui aux mentorés pour les aider à acquérir des compétences et à franchir des jalons décisifs;
  • Appui à des membres de groupes sous-représentés ou défavorisés pour les aider à acquérir et à maintenir un sentiment d’appartenance à leur milieu de recherche;
  • Élaboration de programmes de formation ou de mentorat, notamment dans le domaine de l’équité, de la diversité et de l’inclusion;
  • Leadership dans des activités ayant trait à la sensibilisation et au mentorat;
  • Leadership au sein de l’établissement ou dans le cadre de projets en recherche ou en génie de grande envergure;
  • Participation, en tant que membre ou président, à des comités, des comités de rédaction ou des comités consultatifs se rapportant directement ou non aux activités de recherche du candidat.

Orientations futures

  • Mesure dans laquelle la vision de la recherche du candidat, les travaux qu’il propose et la description de sa contribution à la formation du PHQ :
    • représentent un axe de recherche ou un concept original ou novateur;
    • feront considérablement progresser le domaine de recherche ou auront une incidence sur une politique ou une technologie;
    • ont de bonnes chances de réussir compte tenu des travaux proposés et du milieu de recherche (entre autres les ressources et le PHQ);
    • définissent une approche très appropriée en matière de formation et de mentorat du PHQ;
    • tiennent compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusion dans le milieu de recherche et de formation.
  • S’il y a lieu, mesure dans laquelle la proposition de recherche tient compte des questions d’équité, de diversité et d’inclusion, y compris, sans s’y limiter, du sexe (biologique), du genre (socioculturel) et d’autres facteurs identitaires (par exemple l’origine ethnique, l’appartenance à une minorité visible, l’âge, la situation de handicap, l’orientation sexuelle, l’emplacement géographique) dans le plan de recherche, la méthodologie, l’analyse et l’interprétation ou la diffusion des résultats.
  • Dans le cas contraire, justification expliquant les raisons pour lesquelles ces questions ne sont pas prises en compte et pertinence de la justification fournie.

Remarques :

  1. Le fait de comparer le candidat à d’autres chercheurs de même calibre dans sa discipline est très utile au comité de sélection.
  2. Comme la bourse Arthur-B.-McDonald compte parmi les bourses les plus prestigieuses que décerne le CRSNG, le candidat choisi devra réellement être un excellent scientifique ou ingénieur d’avenir.
  3. De plus, vous pouvez consulter :