Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Lauréat actuel - 2020

Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada

Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada

Département de génie chimique et de chimie appliquée

University of Toronto

Bien qu’elle ait d’abord envisagé de devenir médecin, son amour du laboratoire et sa soif d’apprendre ont conduit Molly Shoichet à mettre à profit ses talents pour façonner l’avenir de la médecine. C’est ainsi qu’elle a entrepris une carrière qui lui a permis de faire des découvertes remarquables et des progrès fondamentaux dans le domaine de la recherche en génie biomédical ainsi que de contribuer à mettre à notre portée la prochaine génération de traitements médicaux.

Les « hydrogels » qu’a mis au point Mme Shoichet constituent une percée cruciale pour les chercheurs. En effet, il était déjà possible de cultiver des cellules sur des plaques bidimensionnelles. Toutefois, ces stratégies étaient fondamentalement limitées puisque le corps humain est tridimensionnel. Pour reproduire la façon dont les cellules se développent et se multiplient dans le corps humain, il fallait donc mettre au point un système tridimensionnel. Mme Shoichet a conçu une série d’hydrogels permettant aux cellules de croitre dans un environnement tridimensionnel complexe, ce qui a permis aux chercheurs de faire des observations jusqu’alors impossible.

Au cours des dernières années, le laboratoire de Mme Shoichet à la University of Toronto a dirigé la mise au point de plusieurs applications révolutionnaires faisant appel à des hydrogels dans les domaines du génie tissulaire, de la médecine régénérative et des essais pharmaceutiques. L’une des premières applications fructueuses de ces hydrogels tient au fait que ces derniers favorisent la survie des cellules souches après une greffe, ce qui est essentiel pour rétablir la vision ou réparer le cerveau après un accident vasculaire cérébral ou encore la moelle épinière après une lésion.

Dans le cadre d’une autre collaboration, l’innovation de Mme Shoichet a permis aux chercheurs de reproduire les états associés à une maladie pulmonaire rare, puis de tester rapidement l’efficacité de centaines de médicaments afin de trouver les traitements les plus prometteurs. Ce processus, à la fois plus rapide et plus rigoureux que les tests antérieurs, peut maintenant être utilisé dans les laboratoires du monde entier pour trouver des traitements contre d’autres maladies.

Hors du laboratoire, Mme Shoichet s’efforce de partager ses connaissances et de faire connaitre au public les personnes et les idées qui façonnent l’avenir du Canada. Communicatrice scientifique dévouée, elle met en lumière les travaux réalisés par son laboratoire et d’autres groupes de recherche dans le cadre de conférences publiques, d’installations artistiques à thème scientifique et de l’initiative Research2Reality, qui diffuse dans les médias sociaux des capsules vidéos présentant divers chercheurs canadiens et les travaux qu’ils réalisent.

En reconnaissance des réalisations, découvertes et innovations exceptionnelles de Mme Shoichet, et parce qu’elle a repoussé les limites de nos connaissances scientifiques, le CRSNG lui décerne la Médaille d’or Gerhard-Herzberg en sciences et en génie du Canada de 2020.


Pour obtenir plus de renseignements ou demander des photos des lauréats des prix du CRSNG, veuillez communiquer avec l'équipe des relations avec les médias.