Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Anciens lauréats

Prix du CRSNG pour la promotion des
sciences de 2012

Thomas Keenan

Trouver comment expliquer des questions complexes de façon compréhensible et pertinente est un défi constant en raison de l’évolution continue de la science et de la technologie.

Thomas (Tom) Keenan, lauréat du Prix du CRSNG pour la promotion des sciences de 2012 et professeur à la University of Calgary, a motivé et incité ses étudiants, ses collègues et le grand public à s’intéresser véritablement à la science et à poser des questions pertinentes.

À titre de professeur, de conférencier professionnel, de communicateur et de journaliste en technologie, M. Keenan a fait la promotion des sciences et de la technologie auprès des Canadiens de tous les âges au moyen de chroniques dans des journaux et des magazines, ainsi qu’au moyen de sa participation à des entrevues à la radio et à la télévision. Ses explications claires et divertissantes des enjeux relatifs à la sécurité informatique, à la portée sociale de la technologie et à l’utilisation de la technologie en éducation ont aidé les gens à comprendre des problèmes complexes et l’effet qu’ils peuvent avoir sur leur vie et la société.

Sa passion pour l’enseignement des sciences a amené ce professeur, considéré par ses étudiants comme « branché », à fonder et à diriger le programme Shad Valley Calgary. Pendant 24 ans (de 1984 à 2008), M. Keenan a proposé aux élèves prometteurs du secondaire des expériences d’apprentissage pratique liées aux sciences. Ses travaux ont encouragé d’innombrables jeunes Canadiens à poursuivre une carrière en sciences et en technologie.

Le projet Tomatosphère

Conserver l’intérêt et l’enthousiasme des jeunes pour les sciences peut s’avérer un véritable défi. Depuis son lancement, le projet Tomatosphère a inspiré plus de deux millions d’élèves. Il s’agit d’un projet de sciences pratiques dans le cadre duquel des jeunes de l’ensemble du pays font des expériences avec des graines de tomate qui ont été dans l’espace.

Lauréat d’un Prix du CRSNG pour la promotion des sciences de 2012, le projet Tomatosphère a permis d’informer les élèves et de les éclairer sur la pertinence des sciences, non seulement en salle de classe, mais aussi dans notre monde et au-delà. Il y a plus de dix ans, Robert Thirsk, astronaute canadien, Michael Dixon, chercheur à la University of Guelph, et Ronald Thorpe, consultant du conseil scolaire du district de Toronto, se sont associés pour trouver comment améliorer les sciences liées à l’éducation spatiale au Canada. Le projet Tomatosphère est le fruit de leur travail.

Le projet a été lancé en 2001 à l’aide de graines qui avaient été apportées dans l’espace par l’astronaute canadien Marc Garneau. L’année suivante, il a reçu une subvention du programme PromoScience du CRSNG, qui a permis aux élèves de continuer à cultiver des tomates en vue d’aider les scientifiques canadiens à comprendre certains problèmes liés aux voyages et à l’agriculture dans l’espace. Quels sont les éléments essentiels à la vie dont ont besoin les plantes telles que les tomates pour pousser dans l’espace ou sur d’autres planètes?

Depuis, chaque année, les élèves reçoivent deux groupes de graines de tomate et comparent leurs taux de croissance afin de découvrir les éléments requis pour les missions spatiales, soit la nourriture, l’eau, l’oxygène et la consommation de dioxyde de carbone. La provenance des graines (celles qui ont été apportées dans l’espace ou exposées à un environnement spatial simulé et celles qui ne l’ont pas été) n’est révélée que lorsque les résultats des expériences sont affichés dans le site Web du This link will take you to another Web site projet Tomatosphère. Onze ans plus tard, ces résultats aident toujours les scientifiques canadiens à comprendre les défis de l’agriculture spatiale et les effets des voyages dans l’espace sur les systèmes biologiques.