Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Appel de propositions Canada–Royaume-Uni dans le domaine des technologies quantiques

Aperçu
Date limite De un à trois ans
Pour faire une demande Déclaration d’intérêt : Le 8 juin 2020
Réponse à la déclaration d’intérêt : Le 12 juin 2020
Demande : Du 15 juin au 29 juillet 2020
Notification de la décision aux candidats : Le 1er novembre 2020
Pour présenter une demande Déclaration d’intérêt

Demande (au Canada)

  • Proposition : Remplir le formulaire Demande de subvention (formulaire 101)
  • Candidat : Remplir le Formulaire de renseignements personnels avec le CVC en pièce jointe (formulaire 100A) et demander à tous les cocandidats d’en remplir aussi un
  • Organismes partenaires : Demander au représentant de chaque organisme partenaire de remplir le Formulaire de l’organisme partenaire (non obligatoire pour les autres bailleurs de fonds ou les établissements postsecondaires)
  • Candidat : Élaborer un plan de recherche commun avec les candidats du Canada et du Royaume-Uni (aucun formulaire; voir la section Proposition ci-après).
Les documents de la demande (y compris le CV commun canadien du candidat ou de tout cocandidat) doivent être téléversés dans le Système en ligne du CRSNG. Pour créer une demande ou ouvrir une demande existante, sélectionnez Ouvrez une session du Système en ligne.
Pour en savoir plus Écrivez à rp-quantum@nserc-crsng.gc.ca.

Innovate UK, qui fait partie du regroupement UK Research and Innovation (UKRI), et le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) s’associent pour lancer un appel de propositions de recherche sur les technologies quantiques. L’appel fait fond sur les intérêts et l’expertise complémentaires du Royaume-Uni et du Canada en recherche dans ce domaine.

Le présent appel de propositions permettra à des chercheurs universitaires à l’avant-garde du domaine et à d’éventuels utilisateurs novateurs des secteurs privé et public de collaborer pour accélérer la mise au point de technologies quantiques.

À l’issue du présent appel de propositions, le CRSNG offrira un financement d’au plus 4 000 000 $ CA sur trois ans, soit un maximum de 400 000 $ CA par projet. Pour sa part, Innovate UK offrira jusqu’à 2 000 000 £ sur trois ans, ou un maximum de 300 000 £ par projet.

Les propositions qui seront considérées comme admissibles doivent être préparées par un consortium comprenant un candidat au Canada et un au Royaume-Uni. Les candidats canadiens sont des chercheurs principaux qui recevront du financement sous la forme d’une subvention Alliance du CRSNG. La participation d’au moins un organisme partenaire (en l’occurrence, du secteur privé) dont la contribution en espèces sera prise en compte dans le calcul du partage des couts (voir Subventions Alliance : Rôle des organismes partenaires) est exigée dans le cadre du présent appel de propositions. La subvention Alliance du CRSNG servira à appuyer la recherche.

Les demandes présentées au Royaume-Uni sont dirigées par les entreprises en partenariat avec des chercheurs universitaires et des organismes de recherche et de technologie, qui pourraient recevoir un montant couvrant jusqu’à 50 % des couts admissibles du projet.

Contexte

Comme le Royaume-Uni et le Canada possèdent des points forts reconnus en recherche dans le domaine des sciences et technologies quantiques, leur collaboration dans ce domaine est tout indiquée. Le National Quantum Technologies Programme du Royaume-Uni, mis sur pied en 2014, a investi à ce jour un milliard de livres sterling. Pour sa part, le Canada a investi plus d’un milliard de dollars canadiens dans la recherche-développement (R-D) quantique.

Le présent appel de propositions permettra de faire progresser le développement et l’application de technologies quantiques. Les retombées qui pourraient en découler sont diversifiées. Grâce à l’innovation dans les technologies quantiques, le Canada et le Royaume-Uni auraient accès à des technologies hybrides novatrices et pourraient fonctionner en toute sureté dans l’écosystème mondial, où la communication sécuritaire et la protection de l’information sont primordiales. L’appel vise aussi à réunir des consortiums dynamiques qui favoriseront la collaboration entre des chercheurs bien établis et la prochaine génération de jeunes chercheurs en partenariat avec le secteur privé ou public. Cette collaboration éliminera les cloisonnements entre les disciplines et favorisera l’équilibre hommes-femmes, la diversité et l’inclusion. La recherche menée dans le cadre des collaborations fournira des données probantes montrant l’incidence des technologies quantiques sur l’économie et la société.

Portée de la recherche

Les travaux de recherche proposés dans le cadre du présent appel de proposition porteront sur l’un ou l’autre des domaines suivants :

  • les communications quantiques sécurisées;
  • l’informatique et la simulation quantiques;
  • la détection et l’imagerie quantiques.

Les propositions doivent montrer comment les chercheurs universitaires et les partenaires des secteurs privé ou public participeront aux travaux et travailleront ensemble au développement et à l’application des technologies quantiques.

Pour découvrir d’autres domaines d’intérêt particuliers pour les éventuels partenaires des secteurs privé ou public, reportez-vous au document intitulé Domaines de recherche supplémentaires en technologie quantique présentant un intérêt pour les partenaires canadiens.

Durée des projets et financement

Les projets financés à l’issue du présent appel de propositions seront d’une durée de un à trois ans. Pour le volet canadien du projet, les propositions doivent prévoir la formation de personnel hautement qualifié, comme des étudiants de cycle supérieur et des stagiaires postdoctoraux.

Les candidats canadiens peuvent uniquement recevoir des fonds du CRSNG et d’autres sources canadiennes (administration publique ou secteur privé) et ceux du Royaume-Uni, d’Innovate UK.

Les fonds seront versés à chaque chargé de projet ou chercheur principal (et aux partenaires membres du consortium admissibles au Royaume-Uni) par l’organisme subventionnaire de leur pays respectif conformément aux règles internes et en fonction du budget disponible.

La collaboration devrait assurer qu'il y a un équilibre adéquat entre la contribution et l'importance de chaque partenaire du projet, la part du budget provenant d'une seule organisation ou d'un seul pays ne pouvant dépasser 75 %.

Partenariats

Pour être admissibles au financement de leur projet, les consortiums doivent comprendre :

Au Canada

  • un chercheur universitaire canadien ou une équipe de chercheurs universitaires canadiens admissible au financement du CRSNG;
  • au moins un organisme partenaire du secteur privé qui est admissible aux subventions Alliance du CRSNG et dont la contribution en espèces sera prise en compte dans le calcul du partage des couts;
  • Facultatif : d’autres organismes partenaires qui joueront un rôle important dans votre projet de recherche, que leur contribution en espèces soit ou non prise en compte.

Au Royaume-Uni

  • au moins une entreprise partenaire admissible;
  • une université ou une organisation de recherche et de technologie britannique admissible;
  • Facultatif : un ministère ou un organisme gouvernemental à titre de partenaire supplémentaire.

Pour diriger le projet, l’organisme (peu importe sa taille) doit être une entreprise enregistrée au Royaume-Uni et collaborer avec un ou plusieurs organismes de recherche, entreprises, organismes du secteur privé ou organismes de bienfaisance britanniques.

Présentation de la demande

Déclaration d’intérêt

Une déclaration d’intérêt commune, rédigée en anglais (puisque l’appel de propositions sera administré conjointement avec le Royaume-Uni), doit être présentée au CRSNG au Canada d’ici le 8 juin 2020. Elle sera communiquée à Innovate UK au Royaume-Uni.

La déclaration d’intérêt doit faire mention des participants éventuels des deux pays et présenter un survol de la collaboration proposée ainsi qu’une description générale du projet. Elle doit préciser le nom du chargé de projet (au Royaume-Uni) et du chercheur principal (au Canada), y compris le nom de la personne responsable du projet au sein de l’entreprise partenaire britannique. La proposition doit s’inscrire dans l’un des domaines de technologie quantique susmentionnés. 

La déclaration d’intérêt doit contenir au plus quatre pages, soit la page de couverture (maximum de deux pages) et une version préliminaire de la proposition de recherche (maximum de deux pages). Les documents doivent tous être conformes aux Normes relatives à la présentation de demandes en ligne et aux pièces jointes.

La page de couverture doit comprendre :

  • le titre du projet (précédé de « Appel de propositions Canada–Royaume-Uni dans le domaine des technologies quantiques »);
  • jusqu’à dix mots-clés décrivant la proposition de recherche;
  • une estimation du budget demandé, pour chaque année du projet, précisant le montant demandé dans chaque pays;
  • le nom du chercheur principal (Canada) et le chargé de projet (Royaume-Uni) et la personne responsable du projet au sein de l’entreprise partenaire au Royaume-Uni), ainsi que leurs titres, leurs affiliations et leurs adresses de courriels;
  • la liste des cocandidats ainsi que le titre, les affiliations et l’adresse de courriel de chacune de ces personnes;
  • la liste des collaborateurs et des organismes partenaires (et le nom de la personne responsable au sein de chaque organisme) ainsi que le titre, les affiliations et l’adresse de courriel de chacune de ces personnes.

La version préliminaire de la proposition de recherche doit comprendre :

  • un survol de la collaboration proposée et une description générale du projet;
  • une description des principaux défis de recherche communs;
  • une analyse de la valeur ajoutée par les partenariats dans chaque pays et par le consortium international ainsi que les responsabilités des équipes de chacun des pays et l’approche qui sera adoptée pour mener à bien le projet de recherche conjoint;
  • une description des résultats et des retombées prévus.

Sauvegardez toutes les pages de votre déclaration d’intérêt dans un seul fichier PDF et téléversez ce fichier dans site de présentation sécurisée des déclarations d’intérêt du CRSNGavant la date limite du 8 juin 2020, midi (12 h, heure de l’Est au Canada) ou 17 h (TMG, au Royaume-Uni). La déclaration d’intérêt sera communiquée à Innovate UK et servira à déterminer votre admissibilité et à évaluer le partenariat que vous proposez conformément aux exigences de chaque pays. Elle permettra aussi de vérifier que le sujet de votre projet de recherche s’inscrit bien dans l’un des domaines de technologie quantique susmentionnés. Les deux organismes subventionnaires répondront ensemble aux candidats ayant soumis une déclaration d’intérêt au plus tard le 12 juin 2020.

Demande

À la suite de l’examen de votre déclaration d’intérêt, vous pourriez être invité à présenter une demande en bonne et due forme. Vous devrez présenter votre demande aux deux organismes subventionnaires à partir du 15 juin au plus tard le 29 juillet 2020 en suivant la procédure de présentation des demandes de chacun des organismes (voir ci-après). Votre demande doit comprendre un plan de recherche commun (voir ci-dessous) élaboré par les candidats canadiens et britanniques pour fournir du contexte aux évaluateurs externes qui examineront chaque demande à la lumière des critères d’évaluation de l’organisme concerné.

Les décisions définitives relatives au financement seront communiquées aux candidats au Canada et au Royaume-Uni au plus tard le 1er novembre 2020.

Votre demande doit comprendre :

  • le titre du projet (précédé de « Appel de propositions Canada–Royaume-Uni dans le domaine des technologies quantiques : »);
  • le plan de recherche et de technologie commun élaboré par les candidats canadiens et britanniques (maximum de trois pages) présenté en annexe de chaque demande, qui décrit :
    • le plan général du projet de recherche;
    • le rôle des participants,
    • les résultats attendus;
    • les retombées économiques et sociales éventuelles qui découleront du projet;
  • une demande distincte présentée à l’organisme subventionnaire de chacun des pays :
    • Pour le Royaume-Uni : une demande présentée à Innovate UK par le chargé de projet au moyen du formulaire de demande de l’organisme britannique pour le présent concours (pour en savoir plus, consultez le site Web This link will take you to another Web site d’Innovate UK).
    • Pour le Canada : une demande de subvention Alliance présentée au CRSNG par le chercheur principal universitaire canadien (pour en savoir plus, consultez le site Web des subventions Alliance). Les demandes peuvent être soumises en français ou en anglais. Les candidats qui désirent rédiger leur proposition en français doivent toutefois présenter le plan de recherche commun dans les deux langues officielles (anglais et français).

Les demandes doivent également expliquer la mesure dans laquelle le travail du consortium permettra :

  • d’accroitre la collaboration entre le Canada et le Royaume-Uni en recherche et développement;
  • d’accroitre les applications possibles des technologies quantiques pour les partenaires canadiens et britanniques des secteurs privé, public et sans but lucratif;
  • de générer des retombées économiques pour le Canada et le Royaume-Uni;
  • de renforcer la capacité d’innovation des participants;
  • de créer de la valeur ajoutée grâce à la collaboration entre les deux pays;
  • de favoriser la formation de personnel hautement qualifié (étudiants de cycle supérieur et stagiaires postdoctoraux) au sein d’équipes hétérogènes misant sur la diversité et le juste équilibre hommes-femmes.

Évaluation

Chaque organisme évaluera votre demande de manière indépendante en la soumettant à son propre processus d’évaluation par les pairs et en appliquant ses critères d’évaluation (candidats canadiens : consultez le site Web des subventions Alliance; candidats britanniques : consultez le site Web This link will take you to another Web site d’Innovate UK). Le CRSNG et Innovate UK mettront ensuite leurs évaluations en commun afin de déterminer les projets qui seront financés.

Si vous présentez une proposition en réponse au présent appel, vous convenez par le fait même d’accepter que les organismes échangent l’information figurant dans votre proposition. Les chercheurs principaux au Canada et les chargés de projet au Royaume-Uni doivent s’assurer que tous les cocandidats, partenaires et collaborateurs sont au courant des règles concernant la communication de l’information figurant dans la proposition.

Modalités

Les organismes se réservent le droit :

  • de déterminer l’admissibilité des propositions;
  • d’interpréter les règlements et les politiques qui régissent les possibilités de financement de leur pays;
  • d’imposer, au besoin, des conditions en lien avec les subventions;
  • de modifier, après avis conforme aux titulaires de subvention, les modalités de l’octroi des subventions.