À prendre avec un grain de sel

Dans leur quête pour améliorer leur performance physique, de nombreux athlètes se tournent vers des suppléments alimentaires qui n’ont pas été testés. Mais dans le cas d’un type de supplément populaire devenu disponible dernièrement, c’est-à-dire les sels de cétone, la recherche menée par des chercheurs du campus de l’Okanagan de la University of British Columbia (UBC) semble indiquer qu’ils pourraient inhiber plutôt qu’améliorer la performance athlétique pendant les exercices à haute intensité.

« Les sels de cétone sont relativement nouveaux sur le marché et peu de recherche a été menée sur leur incidence sur la performance. Grâce à une étude publiée antérieurement, nous savons que les suppléments de cétone peuvent améliorer la performance aux exercices d’endurance de longue durée, mais nous voudrions savoir ce qui se passe pendant les entrainements à haute intensité de courte durée, tels que courir 10 km ou monter une pente en vélo », affirme Jonathan Little, coauteur de l’étude et professeur adjoint à la This link will take you to another Web site School of Health and Exercise Sciences du campus de l’Okanagan de la UBC.

« En fin de compte, les suppléments de sels de cétone entravent la performance pendant les exercices à haute intensité. »

Les sels de cétone ont pour effet d’élever artificiellement le taux de cétone dans le sang, un peu comme cela se produit naturellement pendant les périodes de famine et forcent l’organisme à bruler des graisses comme combustible, explique M. Little. À long terme, il est plus efficace de bruler des graisses comme combustible, mais leur traitement est plus complexe et elles ne sont pas aussi rapidement disponibles que les combustibles tels que le glucose pour les activités musculaires brèves et intenses.

« Les taux élevés de cétone dans le sang semblent entraver l’utilisation du glycogène (la forme stockée de glucose) par l’organisme et semblent plutôt favoriser la combustion des graisses.Cela signifie que pendant les activités brèves et intenses l’organisme n’a pas accès à un combustible pouvant être brulé rapidement et la performance athlétique diminue en conséquence », ajoute M. Little.

Pour son étude, M. Little a recruté dix hommes d’âge adulte en bonne santé ayant des capacités athlétiques et des indices de masse corporelle semblables. Après une période de jeûne, on leur a demandé de consommer des sels de cétone bêta-hydroxybutyrate ou un placébo ayant le même gout, dans un ordre aléatoire, puis de participer à une épreuve de cyclisme contre la montre. Le jour où les participants avaient consommé des sels de cétone, leur puissance était inférieure de 7 % par rapport au jour où ils avaient consommé le placébo.

« Souvent, ces suppléments sont commercialisés comme un moyen d’améliorer la performance athlétique, mais dans ce cas, la recherche montre toute autre chose. En plus, les répercussions à long terme de l’accroissement artificiel du taux de cétone dans le sang, ce qui revient essentiellement à faire croire à l’organisme qu’il se trouve en état de famine, sont totalement inconnues », affirme M. Little

« J’espère que cela aidera les athlètes à faire la part en ce qui concerne les suppléments plutôt qu’à se fier seulement aux étiquettes. »

La recherche de M. Little, qui a été appuyée par une subvention d’engagement partenarial, a récemment été publiée dans This link will take you to another Web site Applied Physiology, Nutrition, and Metabolism.

Article adapté avec la permission du This link will take you to another Web site campus de l’Okanagan de la UBC.

Récit suivant

Un nouvel outil intelligent d’apprentissage profond aide les écologistes à surveiller les espèces d’oiseaux rares grâce à leurs chants

Une équipe de recherche de l’Université de Moncton a mis au point un nouvel outil intelligent d’apprentissage profond qui génère des chants d’oiseaux réalistes. Le but est d’améliorer la capacité des outils d’identification d’oiseaux, et d’aider ainsi les écologistes à surveiller les espèces rares en milieu naturel.

Bulletin Contact

Recevez par courriel des mises à jour sur les activités du CRSNG. Consultez tous les numéros.

  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • Youtube
  • Instagram