Base de données sur les subventions et bourses du CRSNG
Renseignements détaillés

Optimisation des techniques de conservation et d'ensilage pour la valorisation des résidus de couvoirs par la bioconversion des larves de mouches soldats noires

Détails de la recherche
Numéro de l'application : 568489-2021
Année de concours : 2021 Année financière : 2021-2022
Nom de la personne : Deschamps, MarieHélène Institution : Université Laval
Département : Sciences animales Province : Québec
Montant : 26 030 $ Versement : 1 - 2
Type de programme : Subventions Alliance Comité évaluateur : Cté de décision interne - PPR
Sujet de recherche : Autres études en sciences naturelles et en génie Domaine d'application : Agriculture et produits alimentaires primaires
Chercheurs associés : Saucier, Linda
Vandenberg, Grant
Partenaires : Couvoir Scott Ltee
Sommaire du projet

Les résidus d'élevage ont des impacts économiques et environnementaux significatifs compte tenu de l'eau, des terres, de l'énergie et des autres ressources naturelles qui ont été mobilisées pour les produire. Actuellement, les résidus de couvoirs du secteur avicole sont collectés par un tiers parti, ce qui implique des frais importants pour les entreprises alors que cette biomasse pourrait être valorisée sur la ferme pour éviter leur transport et diversifier les activités de production. Les larves de mouches soldats noires ont démontré leur capacité à réduire de grands volumes de déchets organiques tout en produisant des aliments et des engrais de qualité. De nombreuses démonstrations tant qu'à l'innocuité et la salubrité des produits issus de la valorisation des résidus d'élevage par les insectes restent toutefois à fournir pour permettre leur mise en marché ou leur exportation. Peu coûteux et efficaces, les procédés d'ensilage (fermentation par inoculation de cultures bactériennes ou levures) auraient le potentiel de s'adapter au modèle de production actuel pour stabiliser les résidus. Optimisés, ils offriraient l'avantage de réduire les odeurs désagréables et d'éviter leur détérioration, voir améliorer la bioconversion par les insectes. Ce partenariat entre l'Université Laval et le Couvoir Scott Ltée propose de caractériser les variations annuelles des résidus de couvoirs; d'optimiser un procédé d'ensilage permettant de stabiliser les résidus; de réaliser des essais de bioconversion pour déterminer le potentiel de valorisation par les larves et, de valider la faisabilité technico-économique de l'implantation du procédé sur la ferme. Initiative novatrice au Canada visant à valoriser des coproduits d'origine animale via la production d'insectes comestibles, ce projet fournira des données cruciales aux agences gouvernementales pour développer des réglementations et des normes et ainsi faciliter l'arrivée sur le marché d'aliments alternatifs écoresponsables. L'implantation de ce modèle d'économie circulaire contribuera ainsi à une saine gestion des ressources naturelles tout en augmentant la productivité du secteur agroalimentaire du Canada.#(cr)#(lf)Livestock residues have significant economic and environmental impacts given the water, land, energy and other natural resources that were mobilized to produce them. Currently, hatchery residues from the poultry sector are collected by a third party, which implies important costs for the companies, whereas this biomass could be valorized on-farm to avoid their transportation and to diversify the production activities. Black soldier fly larvae have demonstrated their ability to reduce large volumes of organic waste while producing quality feed and fertilizer. However, the documentation of the safety and sanitary characteristics of the products resulting from the valorisation of livestock residues by insects remain to be provided to allow their marketing or export. Inexpensive and efficient, silage processes (fermentation by inoculation of bacterial or yeast cultures) could be adapted to the current production model to stabilize residues. Once optimized, they would have the advantage of reducing unpleasant odours and avoiding deterioration, while improving bioconversion by insect larvae. This partnership between Université Laval and Couvoir Scott Ltee proposes to characterize the annual variations of hatchery residues; to optimize a silage process allowing the stabilization of residues; to carry out bioconversion tests to determine the potential of valorisation by the larvae and, to validate the technico-economic feasibility of the implementation of the process at the farm. This project is a innovative initiative in Canada to valorize animal by-products through the production of edible insects. It will provide crucial data to governmental agencies to develop regulations and standards, and thus facilitate the arrival on the market of eco-responsible alternative feeds. The implementa