Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada
Symbol of the Government of Canada

Liens de la barre de menu commune

Liens institutionnels

Twitter LinkedIn YouTube Facebook

Profil du titulaire de la chaire

David Shoesmith

David Shoesmith

Département de chimie
The University of Western Ontario

Titre de la chaire

Chaire de recherche industrielle CRSNG-Société de gestion des déchets nucléaires en combustible nucléaire et corrosion des conteneurs de stockage soumis à une gestion de l’évacuation des déchets

Programme de la chaire

Programme de professeurs-chercheurs industriels

Rôle

Titulaire principal depuis 2000

Sommaire

La gestion à long terme des déchets nucléaires est un enjeu environnemental important au Canada et, pour avoir une industrie nucléaire viable, il faut une solution permanente à ce problème. Les principaux objectifs du projet sont de comprendre le rendement des conteneurs de combustible et de déchets nucléaires en ce qui a trait à la résistance à la corrosion et de constituer la base de données expérimentale requise pour appuyer l'élaboration de modèles d'évaluation de ce rendement. La chaire est principalement axée sur les réactions d'oxydo-réduction qui devraient se produire à l'intérieur d'un conteneur de stockage défectueux et sur la façon dont ces réactions influent sur la corrosion des matériaux à l'intérieur du conteneur : le combustible, la gaine de combustible et la cuve en acier ordinaire.

David Shoesmith est un spécialiste de l'électrochimie et des sciences de la corrosion. Avant d'être titulaire de cette chaire industrielle, il a travaillé pendant 25 ans pour Énergie atomique du Canada limitée. Il participe activement comme chercheur au programme canadien de gestion des déchets de combustibles nucléaires depuis 1980 et est reconnu en tant qu'expert international des questions liées aux formes de déchets nucléaires et aux conteneurs. Ses recherches sont actuellement financées par des organismes de gestion des déchets du Canada, de la Suède et des États-Unis, et M. Shoesmith a siégé à des conseils d'examen de programmes de gestion des déchets nucléaires aux États-Unis, en Suisse et en France.

La recherche réalisée dans le cadre du programme de recherche de la chaire est essentielle pour le maintien et la croissance d'une industrie canadienne de production d'électricité nucléaire qui soit viable et acceptable du point de vue de l'environnement. Tous les pays qui possèdent des centrales nucléaires ont ce problème, et le programme canadien de gestion des déchets nucléaires fait partie d'un effort international de collaboration concertée visant à le résoudre. Étant donné que 40 à 50 p. 100 de l'électricité produite en Ontario est de source nucléaire et que l'on considère augmenter le nombre d'installations de production d'électricité nucléaire, cette province accorde un intérêt tout particulier à cette question. En plus de tenir compte de ce problème important, le programme formera du personnel hautement compétent en électrochimie et en sciences de la corrosion qui sera précieux pour tous les secteurs de l'industrie nucléaire. De plus, ces compétences peuvent être adaptées à de nombreuses autres industries qui participent à la production et au stockage d'énergie, à la mise en valeur des ressources et à la fabrication.

Ce programme est appuyé par la Société de gestion des déchets nucléaires (à Toronto), dont la mission est d'élaborer et de mettre en œuvre, de concert avec le public canadien, une méthode de gestion à long terme du combustible nucléaire épuisé du Canada, qui soit socialement acceptable, techniquement sûre, écologiquement responsable et économiquement viable.

Partenaire

  • Nuclear Waste Management Organization/Société de gestion des déchets nucléaires

Coordonnées

Département de chimie
The University of Western Ontario
1151, rue Richmond
London (Ontario)
N6A 5B7

Tél. : 519-661-2111, poste 86366
Téléc. : 519-661-3022
Courriel : dwshoesm@uwo.ca

Site Web :
Le lien suivant vous amène à un autre site Web http://sun.chem.uwo.ca

Les gens. La découverte. L'innovation.